Baisse de 1% du chiffre d affaires de Maroc Telecom

Baisse de 1% du chiffre d affaires  de Maroc Telecom

Le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 15,172 milliards de dirhams au premier semestre de l’année en cours, en retrait de 1% par rapport à la même période en 2011. Ce retrait s’explique par le recul du chiffre d’affaires au Maroc (-5,3%) dans un contexte de poursuite de la baisse des prix du mobile, compensé en partie par la croissance solide de l’international (+21%), a indiqué, mardi 24 juillet, Abdeslam Ahizoune, président du directoire de l’opérateur, lors d’une conférence de presse à Casablanca. «Les résultats obtenus, au cours du premier semestre 2012, confortent Maroc Telecom dans sa stratégie de baisse substantielle des prix, d’offres innovantes et d’investissements dans la qualité de ses réseaux», a souligné M. Ahizoune. Ainsi, les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 11,876 milliards de dirhams, en baisse de 5,3%. Cette baisse traduit l’impact de la réduction des tarifs de terminaison d’appels mobiles sur le chiffre d’affaires mobile entrant et le recul du chiffre d’affaires du fixe, a-t-il expliqué. À fin juin dernier, le chiffre d’affaires de l’activité mobile a enregistré une baisse de 5,1% à 8,937 milliards de dirhams, a ajouté M. Ahizoune, notant que le parc mobile s’est établi à 17,4 millions de clients, en hausse de 2,3%. À l’international, les activités du groupe ont généré un chiffre d’affaires de 3,488 milliards de dirhams, en hausse de 21%. Cette performance a été réalisée grâce à la forte croissance des parcs mobile (+39%). «Maroc Telecom qui bénéficie par ailleurs du dynamisme de ses activités à l’international conserve son leadership sur tous ses segments d’activité et maintient ses marges à un niveau élevé, grâce à sa capacité d’anticipation, d’innovation et d’adaptation aux évolutions du marché», a indiqué le président du directoire de l’opérateur.
A l’international, l’activité en Mauritanie a généré un chiffre d’affaires de 667 millions de dirhams, en hausse de 11,1%, tirée par le mobile dont le chiffre d’affaires des services progresse de 20%, grâce à la stabilité des prix et à la forte hausse des usages. Durant la même période, les activités au Burkina Faso ont généré 1,028 milliard de dirhams, soit une amélioration de 22%, confirmant le retour à une croissance soutenue de l’activité favorisée par la progression de 28% du parc mobile. Le parc fixe est resté stable à 143.000 clients, alors que celui du haut débit a progressé de 5,9% à 31.000 abonnés. Le premier semestre a été marqué par une évolution très positive de l’activité au Gabon après les fortes baisses des prix enregistrées fin 2010 et qui ont impacté les résultats des six premiers mois 2011.
Le chiffre d’affaires s’est ainsi établi à 635 millions DH, en hausse de 35%. Au Mali, le chiffre d’affaires a atteint 1,186 milliard DH, en progression de 22% grâce au maintien d’une croissance très forte du parc mobile (+64%).
Par ailleurs, le parc Internet mobile 3G a progressé de 71% pour atteindre 1,4 million de clients et a permis à l’opérateur de confirmer son leadership. Les activités fixe et Internet au Maroc ont réalisé un chiffre d’affaires de 3,404 milliards de dirhams, en retrait de 11,3%.
Cette baisse est due au recul prononcé de la téléphonie publique, fortement concurrencée par le mobile et par la réduction, début mai, des tarifs du fixe devenus moins avantageux suite aux baisses importantes des prix dans le mobile, a expliqué le président du directoire. Le parc fixe au Maroc a progressé, au premier semestre, de 0,9% sur un an à 1,245 million de lignes. Le parc ADSL a aussi poursuivi sa forte progression (+19%) pour atteindre 630 milliers abonnements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *