Baisse des transferts des immigrés en raison de la crise

Baisse des transferts des immigrés en raison de la crise

Les transferts d’argent des immigrés en Espagne ont régressé de 7,1% en 2008 et cette baisse pourrait avoir un impact sur les économies de certains pays récepteurs avec une diminution de plus d’un demi point de leur PIB, selon le rapport réalisé par Remesas.org à partir de nouvelles données de la Banque d’Espagne. La baisse des transferts d’argent n’affecte pas de la même manière l’ensemble des collectifs immigrés, relève l’étude qui souligne que si les transferts à destination de l’Equateur ont baissé de 18,2% en 2008, ceux vers le Paraguay ont, par contre, augmenté de 13,1%. Le Ranking des pays récepteurs de ces transferts continue d’être occupé par la Colombie avec 1 milliard 411 millions d’euros soit 18% de l’ensemble des transferts d’argent des immigrés en Espagne, suivie de l’Equateur avec 13,4%. La troisième position revient à la Bolivie avec 9,2%. La Colombie a reçu 8,68% de transfert d’argent de moins en 2008, la Bolivie (-9,13%) et la Roumanie (-13,91%), selon l’étude qui relève que le record négatif est détenu par l’Equateur (-18,15%) et la république Dominicaine (-16,21%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *