Bancassurance : Trois banques se partagent le marché

La bancassurance se porte bien au Maroc.  En 2006, ce marché a totalisé des émissions de primes d’un montant global de 2,955 milliards de dirhams contre 2.269 milliards de dirhams en 2005, soit une progression de 30,2%. «Cette progression est essentiellement due au fort taux de croissance (34,7%) des émissions « vie » et « capitalisation». Ce même taux était de 47,6% en 2005 par rapport à 2004», selon une récente étude de la direction des assurances et de la prévoyance sociale du ministère de l’Economie et des Finances.
Au cours des trois derniers exercices, l’activité des banques en matière de distribution de produits d’assurances a progressé à un rythme soutenu.
En termes de chiffre d’affaires, ce sont trois établissements bancaires qui réalisent la majorité du chiffre d’affaires du marché de la bancassurance.  Il s’agit d’Attijariwafa bank, BMCE Bank et du Groupe banques populaires qui enregistrent  80,63 % du chiffre d’affaires de ce marché au lieu des 76,74% en 2005. Et ce sont toujours ces trois établissements qui accaparent les 69,8% des commissions totales allouées par les assureurs aux banques, contre 74,61% en 2005. Par ailleurs, le taux moyen de règlement des primes aux entreprises varie d’une banque à l’autre. Il est de 100 % chez Attirajiwafa bank, le Crédit populaire du Maroc, la BMCI et
Barid Al Maghrib. Ce taux oscille entre 95 et 99% à la BMCE Bank, au Crédit Agricole du Maroc et à la SGMB. Et enfin, ce taux varie de 87 à 90% chez le Crédit du Maroc et le CIH. Cette hausse du marché de la bancassurance est accompagnée par  une évolution importante de l’implantation de guichets bancaires dédiés à la distribution de produits d’assurances.
En effet, le nombre de guichets est passé de 2.546 à 2.669 unités. À Casablanca, on compte 717 agences contre 164 à Rabat. Ces deux villes représentent 35,4% de l’ensemble des réseaux d’agences bancaires.
Selon cette étude, les quatre plus importants réseaux de distribution bancaires sont ceux du Crédit populaire du Maroc  avec 611 agences, Attijariwafa bank avec 544 agences, Crédit Agricole du Maroc avec 268 et à la SGMB  avec 218 agences. Pour sa part, la BMCE Bank a réduit son réseau d’agences dévolues à la distribution de produits d’assurances, de 270 à 181 unités.
Par branche, les rédacteurs de cette étude constatent une importance croissante de la commercialisation de produits d’assurances «vie» et «capitalisation». En 2006, le montant total des primes émises «vie» et «non vie» a représenté 20% du total des émissions de primes du marché de l’assurance. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *