Bank Al-Maghrib : Les avoirs extérieurs progressent de 241 MDH

Le bilan hebdomadaire des principaux indicateurs économiques et financiers au 28 décembre affiche une nouvelle progression des avoirs extérieurs nets de Bank Al-Maghrib. Ainsi, entre le 19 et le 24 décembre, ces indicateurs se sont appréciés de 241 millions de dirhams, en relation avec le taux d’opérations de change des devises étrangères qui ont dépassé les achats par les banques. Par ailleurs, «l’encours des réserves nettes de change de la banque s’est élevé à 187,2 milliards de dirhams», indique la banque centrale mettant en avant une hausse de 13,2 milliards de dirhams comparativement à fin décembre 2006.
Sur le marché de change, la nouveauté, cette semaine, c’est la stabilité du dirham face aux deux devises de référence, l’euro et le dollar américain, devant lesquelles il n’a cessé de fluctuer depuis quelques mois.
Lors de la semaine s’étalant entre le 20 et le 26 décembre, le marché monétaire a été marqué par une nouvelle injection de liquidités par la banque centrale. Cette fois, c’est un montant de 12,7 milliards de dirhams qui a été desservi au marché, et ce, par le biais d’avances à 7 jours sur appel d’offres au taux de 3,25% au lieu des 15 milliards injectés une semaine auparavant.
En même temps, le marché interbancaire a noté le repli de son taux d’intérêt moyen qui est revenu de 3,14% à 2,73%.  Cela en raison «de la forte baisse observée à la fin de la période de constitution de la réserve monétaire», explique la banque centrale. Et d’ajouter que «pour sa part, le volume échangé sur le marché interbancaire s’est inscrit en hausse de 1,1 milliard de dirhams».
En outre, lors de l’appel d’offres pour les avances à 7 jours au taux de 3,25%, du 26 décembre en date valeur du 27 décembre, Bank Al-Maghrib a marqué son accord pour 5 milliards de dirhams sur la base d’un montant demandé de 16,3 milliards de dirhams. Sur le registre des adjudications, Bank Al-Maghrib note que celle du 25 décembre, pour une date de règlement au 31 décembre, le Trésor a retenu 800 millions de dirhams sur un montant proposé de 14,2 milliards de dirhams.  Dans ce sillage, les souscriptions ont porté sur des bons à 13, à 26 et à 52 semaines à des taux en baisse respectivement de 10, de 8 et de 3 points de base par rapport aux dernières émissions. Les remboursements étant de 925 millions, l’encours des bons du Trésor émis par adjudication s’établit à 259,6 milliards de dirhams au 2 janvier 2008. La même source brosse également l’évolution des indicateurs relatifs aux finances publiques. En ce sens, et à fin novembre, les recettes ordinaires ont atteint 153 milliards de dirhams, en appréciation de 15,7%, «tandis que les charges courantes chiffrées à 118,9 milliards, ont augmenté de 9,2%», souligne-t-on. Aussi, compte tenu des dépenses d’investissement, d’un montant de 22,8 milliards de dirhams en hausse de 14,9%, et du solde négatif des comptes spéciaux du Trésor, de 6,7 milliards de dirhams, le budget général a dégagé un excédent de 4,6 milliards de dirhams. Le Trésor ayant constitué des arriérés de paiement, pour un montant de 1,2 milliard de dirhams, l’excédent de caisse s’est établi à 5,8 milliards de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *