Banque Centrale Populaire

Banque Centrale Populaire

La Banque Centrale Populaire consolide son développement en Afrique. Après sa présence en Guinée, en République centrafricaine et en Mauritanie, la BCP couronne son développement en Afrique par un partenariat stratégique. Dans ce sens, le groupe marocain s’allie à la société de droit ivoirien Atlantique Finance Group (AFG) visant à créer un holding africain baptisé «Atlantic Bank International». «L’opération a été réalisée sur la base d’une valorisation des participations de «Atlantique Finance Group» dans sept filiales «Banque Atlantique»», a précisé Mohamed Benchâaboun, président-directeur général de la BCP, lors d’un point de presse tenu mercredi 13 juin 2012 à Casablanca. Et de souligner que «la prise de participation de la BCP est de 50% par voie d’augmentation de capital d’environ 1 milliard de dirhams, soit 58 milliards de FCFA». Le réseau bancaire concerné par cette opération est constitué de la Banque Atlantique de la Côte d’Ivoire (BACI), la Banque Atlantique du Sénégal (BASN), la Banque Atlantique du Bénin (BABN), la Banque Atlantique du Togo (BATG), la Banque Atlantique du Burkina Faso (BABF), la Banque Atlantique du Mali (BAML) et la Banque Atlantique du Niger (BANE). À cet effet, la BCP prend la gestion opérationnelle et financière des filiales. «La BCP apportera audit holding l’équivalent en numéraire de la valeur de ces participations, ce qui lui permettra de détenir, en parité avec AFG, le contrôle des sept banques suscitées ainsi que celui de la banque d’affaires Atlantique Finance et de la société d’ingénierie informatique Atlantique Technologie», précise la BCP. L’impact de cette opération pour le groupe marocain a plus d’une dimension. M. Benchaâboun a indiqué, à cet égard, que ce holding «pourrait servir à la BCP en tant que plate-forme de développement et un outil pour transférer l’expertise du groupe à l’international». Et d’ajouter que «cette opération développera des synergies pour un meilleur service clients dans les pays concernés par cette transaction». Le président-directeur général a par ailleurs souligné que plusieurs solutions de financements s’offrent à la BCP pour cette opération.
Il s’agit, entre autres, du financement en cash suite à l’augmentation de capital de la BCP réservée à la BCPE en date du 30 mai 2012, du financement en cash suite à une prochaine augmentation de capital de la BCP et du financement par une dette subordonnée, quasi-fonds propre, par une institution financière.
M. Benchaâboun n’a pas manqué l’occasion d’énumérer les avantages que recèle l’investissement dans les banques filiales d’Atlantique Finance Group. Il a, dans ce sens, mis en relief la réglementation unique dont jouit la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). De même, M. Benchaâboun a vanté le potentiel de développement, notamment en Côte d’Ivoire, ainsi que la bonne gouvernance conjuguée à un système d’information stable qui répond adéquatement aux besoins du métier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *