Banque centrale populaire : Un produit net bancaire avoisinant les 5 milliards DH à fin juin 2011

Banque centrale populaire : Un produit net bancaire avoisinant les 5 milliards DH à fin juin 2011

Le Groupe Banque centrale populaire (BCP) se réjouit des résultats financiers appréciables enregistrés à fin juin 2011. Un semestre qui, selon Mohamed Benchaâboun, président du directoire du BCP, assurera un avenir prometteur pour le Groupe au moment où la place financière mondiale est noyée dans une profonde mare d’endettement. Lors d’une conférence de presse tenue, vendredi 16 septembre 2011 à Casablanca, pour l’annonce des résultats semestriels de la BCP, M. Benchaâboun a fait savoir que les performances observées au cours de ce premier semestre de l’année sont «tributaires à une dynamique commerciale de l’ensemble des métiers». Au titre des six premiers mois de l’année, la Banque Centrale populaire a consolidé son assise financière. Ainsi, le produit net bancaire s’est situé aux alentours de 4,95 milliards de dirhams contre 4,85 milliards de dirhams enregistrés un an auparavant. Le résultat net part du Groupe a enregistré, pour sa part, une évolution considérable. En effet, il a grimpé de 26% pour atteindre les 966 millions de dirhams à fin juin 2011. «Nous observons le double du niveau atteint, à fin juin 2008, et qui est estimé à 481 millions de dirhams», commente M. Benchaâboun. Les fonds propres, quant à eux, ont atteint un volume de 22,2 milliards avec un taux de rentabilité estimé à 14,4%. Dans cette optique, le président de la BCP a souligné que «le Groupe avait décidé l’affectation d’une enveloppe additionnelle de 800 millions de dirhams aux provisions sur base collective, et ce afin de garantir un développement sécurisé au Groupe». Par ailleurs, les dépôts de la clientèle ont grimpé de 5,6% par rapport à fin 2010 pour s’établir à 177,4 milliards de dirhams. La part de marché du Groupe a, donc, été portée à 28,4% en hausse de 142 points de base. Concernant le marché des Marocains du monde, la Banque centrale populaire maintient toujours sa position de leader. Au titre du premier semestre 2011, le volume de dépôts des Marocains du monde s’est apprécié de 3 points de base pour atteindre les 69,8 milliards de dirhams, enregistrant ainsi une part de marché de 53,38%. Les crédits aux particuliers s’inscrivent dans la même tendance. L’encours a marqué une évolution de 4,5% pour s’établir à 45,2 milliards de dirhams. Les parts de marché en crédits à l’habitat et à la consommation ont enregistré des hausses respectives de 23,1 et 32,3%. En outre, les crédits dédiés aux entreprises ont progressé de 8,8% avec un volume de 109,4 milliards de dirhams. Notons que les concours à l’économie ont enregistré 154,6 milliards de dirhams, soit un additionnel de 10,8 milliards de dirhams et une part de marché de 23,6%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *