Banque populaire : Une bonne progression des activités

Banque populaire : Une bonne progression  des activités

Le Groupe dévoile ses résultats semestriels

La Banque populaire réaffirme son engagement pour le financement de l’économie nationale, et porte son total encours de crédits à plus de 221 milliards de dirhams.

La Banque populaire enregistre une bonne progression de ses activités au titre du premier semestre 2019. C’est ce qu’a annoncé la BP commentant ses résultats semestriels.

A fin juin 2019, l’activité d’intermédiation affiche une amélioration avec une marge d’intérêt clientèle en augmentation de 4,2%, alors que les revenus des activités de marché croissent de 14%. Pour leur part, «les dépôts s’établissent à plus de 242 milliards de dirhams suite à une collecte additionnelle de plus de 4 milliards de dirhams sur le marché des particuliers locaux et Marocains du monde», indique la banque soulignant que cette dynamique commerciale renouvelée auprès des clients particuliers locaux a permis une progression de 25 pdb de part de marché sur ce segment stratégique.

La Banque populaire réaffirme par ailleurs son engagement pour le financement de l’économie nationale, et porte son total encours de crédits à plus de 221 milliards de dirhams. Sur la même période, elle enregistre également une amélioration de 6,2% de sa marge sur commissions en lien avec l’amélioration de l’équipement des clients. «Ces réalisations réaffirment la robustesse de l’activité bancaire au Maroc qui continue de contribuer significativement à la croissance et à la performance du Groupe Banque centrale populaire», explique la BP. Au niveau de ses filiales spécialisées et internationales, elles affichent un PNB en hausse de 14% et participent à plus de 38% au PNB du Groupe.

Ainsi, les filiales spécialisées enregistrent un PNB en amélioration de près de 20%. Celui-ci est «tiré par une bonne dynamique commerciale sur l’ensemble des activités et par la surperformance des filiales Corporate and Investment du Groupe», explique la banque.

Le PNB des filiales en Afrique subsaharienne est en croissance de 8,3%, lié notamment au dynamisme de l’activité d’intermédiation bancaire des Banques Atlantique en croissance de +2% sur les dépôts et de +4% sur les crédits.

Enfin, le Groupe améliore son taux de couverture du risque et renforce sa provision pour risques généraux de plus de 550 millions de dirhams à fin du premier semestre 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *