Banques : La problématique du service clients au Maroc

L’avenir de la banque au Maroc est organisé par Oracle Corporation, l’un des principaux éditeurs de logiciels dans le secteur de la banque et des services financiers, et Wincor Nixdorf, fournisseur spécialisé de solutions informatiques pour la banque, avec la participation d’Atos Origin, acteur international majeur dans le domaine des services informatiques. Parmi les animateurs du séminaire figurent Jean Huneau (Consultant de E-Business Suite), Gerd Vorhölter (Wincor Nixdorf), Francisco Valverde (Directeur Atos Consulting, de Public Sector et de Atos Origin Espagne).
Selon Desi Lopez Fafié, directeur général des Opérations africaines d’Oracle,  » le secteur de la banque au Maroc, et plus généralement en Afrique, traverse une période critique. Nos banques sont confrontées à une baisse des marges, à la déréglementation, à une augmentation des contraintes réglementaires et à la prolifération de nouveaux produits et de nouveaux canaux d’interaction avec les clients.  » avant d’ajouter « Il est important que les banques apprennent comment réduire leurs coûts d’exploitation, se centrer sur le client et prendre en compte les problèmes réglementaires tels que les nouveaux standards comptables internationaux (IAS – International Accounting Standards) ainsi que les contraintes de liquidité imposées par l’accord Basel II. Je suis convaincue que la technologie a un rôle clé à jouer pour aider les banques marocaines à optimiser leur efficacité opérationnelle. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *