septembre 20, 2018

 

Banques participatives : Elles sont opérationnelles…

Banques participatives : Elles sont opérationnelles…

L’épargne et l’investissement dans le viseur d’Umnia Bank

Elle a été la première banque à être autorisée par Bank Al-Maghrib pour démarrer son activité participative. Les agences d’Umnia Bank ont ouvert leurs portes depuis mai 2017. Ce démarrage portant sur un capital de 600 millions de dirhams,couronne le partenariat engagé entre le Groupe CIH (40%), Qatar International Islamic Bank (40%) et la Caisse de dépôt et de gestion (20%). La banque s’est fixé un triple objectif. La première ambition est de contribuer à la bancarisation d’une nouvelle frange de la population en ciblant les clients ne disposant pas de comptes bancaires. Le deuxième objectif concerne l’équipement des clients bancarisés ne faisant pas appel aux produits de financement et d’épargne rémunérée. La nouvelle banque tend par ailleurs à s’adresser à une clientèle soucieuse d’être en adéquation avec les valeurs qu’elle partage. Selon les représentants d’Umnia Bank, ces orientations ont pour finalité de développer l’épargne et dynamiser l’investissement grâce aux nouveaux modes de financement apportés par la banque participative. Notons que Umnia Bank couvrira le territoire national à travers un réseau de plus de 20 agences durant sa première année d’exercice.

Bank Assafa, une entité 100% marocaine

Capitalisant sur les sept années d’expérience dans la finance participative, Attijariwafa bank a choisi de lancer sa nouvelle entité sans s’associer à aucun partenaire institutionnel international. Ainsi, Bank Assafa est la première banque participative 100% marocaine à opérer sur le marché. Le démarrage se fait en force. La nouvelle banque dispose d’ores et déjà d’un réseau de près de 20 agences éparpillées dans les différentes régions du Maroc. La banque est également en perpétuel développement en termes de ressources humaines puisqu’elle compte 160 collaborateurs. Dotée d’un capital initial de 200 millions de dirhams, Bank Assafa a fait de la vulgarisation de la finance participative son cheval de bataille. La banque a choisi d’axer son activité autour de cinq valeurs. Elle tend en premier à établir des liens de confiance solides avec les partenaires en partageant les mêmes valeurs universelles et en rassurant leurs choix de décision. La banque dispose d’une équipe dévouée pour la satisfaction des clients durant toutes les étapes de leurs projets. De même, la banque s’engage à répondre constamment aux attentes des partenaires les plus exigeants et ce à travers la mise en place de solutions innovantes adaptées à leurs situations. Bank Assafa opte par ailleurs pour la clarté dans toutes les démarches qu’elle engage prônant ainsi la transparence dans ses transitions.

Les agriculteurs et les entreprises ciblés par Al Akhdar Bank

Fruit d’un partenariat entre Crédit Agricole du Maroc et la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD), Al Akhdar Bank démarre par un capital de 200 millions de dirhams détenu à hauteur de 51% par Crédit Agricole du Maroc et 49% par ICD. Une augmentation ultérieure est prévue afin d’élever le chiffre d’affaires à 400 millions de dirhams. La nouvelle banque tend à couvrir tous les bassins agricoles et mise sur une couverture territoriale équilibrée tout en complétant les agences physiques avec un certain nombre de canaux tels que les agences mobiles, le digital et les centres d’appels. Al Akhdar Bank a développé une large gamme de produits ciblant particuliers, agriculteurs et industriels. La banque travaille dans ce sens sur des produits innovants. Ainsi, les clients agriculteurs disposeront d’une offre de banque au quotidien adaptée à leurs besoins, en plus d’une offre de financement qui couvre tous leurs besoins (financement de campagne agricole, financement de l’investissement: équipement agricole, irrigation, bétail, arbres fruitiers…). Les professionnels et les entreprises quant à eux profiteront d’une offre de financement adaptée. Le but étant de satisfaire leurs besoins en investissement à travers les instruments participatifs validés par le Conseil supérieur des Ouléma, une offre qui sera enrichie ultérieurement par des produits de Trade Finance pour les opérations à l’international.

Bank Al Yousr, une approche orientée compétitivité

Elle se veut à la fois autonome et universelle, Bank Al Yousr, la banque participative du Groupe Banque centrale populaire, mise sur la proximité pour asseoir son positionnement sur ce nouveau marché. Cette politique se traduit par un réseau de distribution couvrant l’ensemble du territoire, la mise en ligne d’une banque digitale rendant la banque plus disponible ainsi que son interconnexion avec la Banque populaire mettant à la disposition des clients 1.700 guichets automatiques bancaires pour faciliter les retraits. Le démarrage effectif de Bank Al Yousr remonte au 3 août 2017. Le siège social a ainsi ouvert au cœur de Casablanca avant qu’une deuxième agence ne voie le jour quelques semaines après à Rabat. Portant sur un capital initial de 340 millions de dirhams, le tour de table de la banque est constitué de la Banque centrale populaire (80%) et de Guidance Financial Group (20%).

L’approche adoptée par la nouvelle entité s’articule autour d’une offre compétitive aux produits de la finance classique. Dans un premier temps, Bank Al Yousr proposera des produits familiers aux Marocains. Par la suite, Elle misera sur le potentiel intégral de la finance participative en déployant une panoplie de produits appropriés aux besoins des clients et de l’économie nationale.

Dar Al Amane, 1ère fenêtre ouverte

Innovation, partage., expertise et bienveillance …ce sont là les principales valeurs de Dar Al Amane, une fenêtre participative relevant du Groupe Société Générale. Un modèle hybride qui tend à créer une banque au sein de la banque.  Et pourtant, la conception de  Dar  Al Amane est totalement distincte de ce qui se fait  dans la Société Générale. Celle-ci est pour le moment la seule filiale au Maroc à avoir opté pour un réseau dédié à sa fenêtre participative. La banque mère a investi pour l’aménagement d’un nouveau réseau d’agences dédié à Dar Al Amane. Les ambitions sont grandes. La fenêtre de la Société Générale compte se positionner en tant qu’acteur participatif moderne et connecté. Pour ce faire, la nouvelle entité est dotée d’une gouvernance dédiée pour assurer une complète indépendance avec l’activité bancaire classique ainsi que d’un système d’information totalement étanche par rapport à celui de la banque classique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *