Barid Al-Maghrib a augmenté son chiffre d’affaires en 2007

Lors d’un point de presse tenu mercredi à Rabat, Barid Al-Maghrib a présenté le bilan de ses réalisations pour l’année 2007. Présidée par le directeur général Anis Alami, cette rencontre a été aussi l’occasion pour présenter la nouvelle stratégie qu’il compte mettre en œuvre au cours des années à venir. Pour l’année 2007, Barid Al-Maghrib a réalisé un chiffre d’affaires de 1,36 milliard DH, avec une hausse de 12,6% par rapport à l’année précédente.
Ce chiffre d’affaires se répartit sur trois métiers fondamentaux composant l’identité Barid Al-Maghrib notamment  les services postes (courrier), qui ont enregistré une hausse de 13,5%,  ainsi que les messageries et les services financiers qui ont connu une augmentation respectivement de 23% et 10,2% .
Les responsables de Barid
Al-Maghrib, ont annoncé que les investissements de cet établissement  ont totalisé 379 millions DH, en progression de 39% par rapport à 2006.
Ces responsables ont signalé que Barid Al-Maghrib a procédé en 2007 à l’ouverture de 41 nouvelles agences et a rénové 38 autres.
Pour 2008, Barid Al-Maghrib table cette année sur une nette amélioration de l’ensemble de ses indicateurs, puisque l’établissement compte poursuivre le processus d’extension de son réseau, en créant 60 nouvelles agences et en modernisant 43 autres. L’établissement compte aussi renforcer et sécuriser le système d’information.
Les responsables ont signalé que Barid Al-Maghrib a adhéré le 1er janvier à la centrale des incidents de paiement, qui est une instance de l’établissement chargée de centraliser et de diffuser aux établissements bancaires des déclarations de ces incidents et les interdictions judiciaires d’émettre de chèques ainsi que de répondre aux demandes de renseignements formulées par les titulaires de comptes.
Les intervenants ont également cité le projet d’informatisation qui porte notamment sur l’intégration de plusieurs nouveaux produits de la monétique et Amana (gamme de messagerie nationale) ainsi que l’extension du courrier hybride relatif au traitement des envois les plus complexes et volumineux.
Pour rappel, Barid Al-Maghrib a bouclé les comptes de ses activités commerciales au titre de l’exercice 2005 avec un chiffre d’affaires global de 1.271 871 millions DH, contre 1.237 278 millions DH en 2004, soit une hausse de 3%. Pour améliorer et optimiser la qualité des services fournis par l’entreprise, et pour anticiper les mutations que connaissent les postes internationaux, Barid Al-Maghrib a signé en 2005 une série de conventions avec la Trésorerie Générale, Attijariwafa bank, Wafa Assurance, Maroc Telecom, Mondial Assistance et Crédit Agricole.
Les produits d’exploitation ont également enregistré une progression de 5,7 % à plus de
1,347 DH contre 1,274 milliard DH en 2004.
Vendredi dernier, le Premier ministre Abbas El Fassi s’est félicité, lors de la 9ème session du conseil d’administration de Barid Al-Maghrib, de l’intérêt accordé par la direction de cet établissement à l’amélioration des conditions sociales du personnel et de son attachement au dialogue avec les partenaires sociaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *