juillet 21, 2018

Barid Al-Maghrib vise le leadership

Face au dynamisme de la concurrence sur le segment de la messagerie, Barid Al-Maghrib devait réagir pour renforcer sa présence sur ce marché. D’où le lancement de sa nouvelle offre « Amana » dont le coût d’investissement s’élève à 32 millions de DH. Barid Al-Maghrib ne cache pas son ambition de devenir leader sur ce secteur. Pour l’année prochaine, il table sur une part de marché de l’ordre de 30%.
Le lancement de la nouvelle gamme Amana se justifie pour plusieurs raisons. Cela s’inscrit d’abord dans le cadre de la mission de servie public de l’opérateur.
Barid Al-Maghrib devait ensuite faire face à une concurrence de plus en plus agressive dans ce secteur. Enfin, cette offre permettra à l’opérateur de satisfaire les besoins de sa clientèle. En quoi consiste l’offre Amana ? Il s’agit d’un ensemble de produits destinés à plusieurs cibles : particuliers, professionnels et entreprises. «Amana Express» regroupe des services de transport express des envois urgents. «Amana lltizam», assure la rapidité des envois à des prix accessibles. «Amana lmtiyaz» met en avant la rationalisation des dépenses.
Notons que la mise en place de l’offre Amana a nécessité toute une logistique aussi bien en termes de ressources humaines que de système de gestion utilisant les nouvelles technologies d’information et de communication. Pour se distinguer par rapport aux concurrents de la place, Barid Al Maghrib a retenu comme positionnement «confiance et de respect des délais». Une gestion électronique du courrier sera élargie à partir de l’année prochaine. L’objectif étant de couvrir 40 sites à travers tout le pays, indique-t-on auprès de la Poste.
Selon l’opérateur, «chaque colis Amana aura un code à barre permettant de s’enquérir des objets envoyés en temps réel.
Le client pourra lui-même faire le suivi de son colis via Internet. Barid Al-Maghrib travaille sur un projet de certification qui prévoit l’introduction de la signature électronique. Rappelons que la nouvelle offre de la Poste traduit sa volonté de respecter ses engagements inscrits dans le cadre du contrat-programme conclu avec l’Etat. Selon les termes de ce contrat, l’opérateur engagera un investissement de 878 millions de DH sur une période trois ans.
A ce propos, il y a lieu de préciser que cet investissement sera entièrement assuré par les ressources propres de l’établissement. Un montant de 304 millions de DH sera destiné à l’acquisition des nouvelles technologies de l’information et de communication.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *