«Bayn» : Wana opte pour la clarté

«Bayn» : Wana opte pour la clarté

C’est à partir d’aujourd’hui que Wana commencera à commercialiser son premier produit grand public. Le troisième opérateur des télécommunications au Maroc veut jouer la carte de la clarté en baptisant cette offre «Bayn», clair en arabe.  Son management a organisé hier, mardi 6 février, une conférence de presse dans l’un de ses espaces de vente, à Casablanca, pour lever le voile sur cette offre qui intéresse d’ores et déjà des clients. «Depuis le lancement de notre site Internet www.bayn.ma, lundi dernier, il a reçu 100.000 visites. Cela prouve l’engouement des Marocains pour ce nouveau produit», lance Karim Zaz, P-dg de Wana.  L’opérateur affirme, par ailleurs, que les Marocains ne connaissent pas les tarifs rééls appliqués par les opérateurs respectifs pour les appels émis à partir d’un téléphone mobile. Actuellement, 14,9 millions de personnes possèdent un téléphone mobile, pourtant 81 % d’entre elles avouent ne l’utiliser que pour la réception d’appels, précise la même source. «À Wana, les consommateurs interrogés ont confié leur souhait de pouvoir disposer d’un service de téléphonie qui leur assure la possibilité de maîtriser leur budget de télécommunications comme à la téléboutique, le tout dans le cadre d’une offre transparente où le tarif est clair. C’est pour répondre à cette attente profonde que Wana a créé «Bayn» en la dotant de plusieurs atouts pour en faire un outil de communication meilleur que la téléboutique», explique Réda El Mejjad, vice-président pôle Grand public. En effet, l’offre de téléphonie fixe est déclinée en deux catégories avec des formules prépayées : téléphone personnel à utiliser dans la ville et téléphone familial à domicile. On désigne avec téléphone personnel, un téléphone fixe urbain «qui sort de la maison et qui permet à son détenteur d’accéder aux télécommunications offertes dans le cercle de sa ville», dans un diamètre de 35 km. Jusqu’à aujourd’hui, Wana dispose de 25 cercles couvrant près d’une quarantaine de villes au Maroc avec l’objectif d’atteindre 50 d’ici la fin juin 2007. Pour la distribution, Wana a mis en place différents types de points de vente. Il y a d’abord le réseau d’espaces propres à Wana au nombre de 120 actuellement et qui atteindra à terme 300 unités. À cela, il faut ajouter des points de vente dans 24 Marjane et Acima en plus de 3.000 «corners». Cet opérateur s’appuiera également sur le réseau des distributeurs partenaires, notamment pour la vente des cartes de recharge. Pour  Internet, le management de Wana donne rendez-vous au public dans deux semaines pour une offre plus alléchante.

Wana s’allie à la CDG

Casashore SA et Wana entérinent leur mémorandum d’entente pour la mise en place d’un réseau et la fourniture de services télécoms aux clients désirant s’installer à Casablanca Nearshore des Park. Casashore SA et Wana veulent offrir aux locataires des services innovants aux meilleurs standards internationaux, avec des engagements contractuels  en termes de disponibilité et de rétablissement de service. Casashore SA est une filiale de la CDG développement chargée de la gestion de Casablanca Nearshore Park, premier pôle offshore du Maroc. L’investissement global du projet est de 2,5 milliards DH. Portant sur une superficie de 53 ha, ce projet compte employer 30.000 personnes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *