BCP : Un bénéfice de 8,2 milliards DH à fin juin

BCP : Un bénéfice de 8,2 milliards DH à fin juin

La Banque centrale populaire (BCP) améliore sa profitabilité au premier semestre. Le Groupe a affiché au titre des six premiers mois de l’année une nette appréciation de ses indicateurs consolidés, confirmant ainsi la solidité des fondamentaux financiers du Groupe.

Cette performance s’est traduite par un produit net bancaire consolidé de 8,2 milliards de dirhams. Ce résultat, mis en relief dans le bilan semestriel du Groupe, est soutenu par une bonne dynamique des filiales spécialisées et internationales. Leur produit net bancaire a affiché une croissance de 13% aux six premiers mois de l’année. Le semestre a été marqué par le maintien de la BCP de sa politique prudente de provisionnement.
Le coût du risque s’est amélioré de façon constante baissant à fin juin de 8,3%. Le Groupe a vu son résultat net part du groupe grimper de 9,3% pour atteindre 1,5 milliard de dirhams. Le résultat net consolidé a connu une croissance de 3,1%.

Il s’est établi à fin juin autour de 1,8 milliard de dirhams. Le résultat net social a suivi la même tendance. Il a progressé de 13,8% et ce en dépit des efforts de provisionnement engagés par le Groupe. Au Maroc, les activités de la BCP ont confirmé leur dynamisme. La Banque centrale populaire annonce avoir renforcé son positionnement de premier collecteur de l’épargne nationale. Le Groupe a atteint dans ce sens 231 milliard de dirhams de ressources au premier semestre de l’année. «Grâce à une collecte ciblée, visant notamment les particuliers locaux et les Marocains du Monde, dont les dépôts augmentent respectivement de 8 et 6% sur une année glissante, la Banque améliore sensiblement la structure de ses ressources et optimise son coût de collecte», indique le Groupe dans sa communication financière. A fin juin, la marge d’intérêt clientèle de la BCP au niveau national s’est inscrite en hausse de 3,5%.

L’encours de crédit de la banque s’est établi à plus de 3,3%. A cet effet, la part de marché de la BCP pour les crédits aux entreprises s’est améliorée de 28 points de base. De même, les revenus des activités de marché ont affiché une hausse de 5,5% au moment où la marge d’intérêt, a enregistré une légère baisse estimée à 2,7%. La BCP explique cette baisse par le recours plus important au marché financier afin de soutenir l’extension de l’activité.
Pour leur part, les filiales du Groupe ont suivi un développement soutenu. Elles ont enregistré au premier semestre une croissance de 17% contribuant à hauteur de 18% du produit net bancaire du groupe.

La BCP indique dans ce sens que les filiales opérant dans le domaine des métiers spécialisés telles que Upline Group, CIB Offshore et Attawfiq Micro – Finance ont vu leur produit net bancaire grimper respectivement de 17, 29 et 10%. Le produit net bancaire des Banques Atlantiques s’est consolidé de 10% au titre des six premiers mois de l’année. La Banque de l’International a affiché, quant à elle, une hausse de 13% de ses dépôts et de 22% des crédits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *