Belgique-Maroc : pour le renforcement du partenariat bilatéral

Belgique-Maroc : pour le renforcement du partenariat bilatéral

La mission économique belge, présidée par SAR le Prince Philippe de Belgique, qui a eu lieu au Maroc en novembre dernier, a insufflé une nouvelle dynamique aux relations économiques et commerciales entre les deux pays et jeté les bases d’une coopération bilatérale encore plus intense. Cette mission a été qualifiée par l’Agence pour le commerce extérieur belge de la plus importante du genre depuis celle effectuée en Chine en 2004. Le nombre d’entreprises participant à cette mission, qui s’élève à près de 300 hommes d’affaires représentant 186 entreprises opérant dans différents secteurs d’activité, reflète l’intérêt des entrepreneurs belges pour le Maroc, un engouement qui s’explique par l’attractivité du pays en termes d’investissements, d’opportunités et de débouchés.  SAR le Prince Philippe de Belgique n’a pas manqué de saluer, à cette occasion, les efforts consentis par le Maroc pour accélérer la cadence de son développement, soulignant que le pays a déployé d’importants efforts en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, érigés en objectifs prioritaires, ainsi que dans différents autres domaines dont l’alphabétisation. Il a loué également les résultats obtenus dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain et à laquelle la Belgique a décidé d’élever sa contribution à hauteur de 4 millions d’euros. Pour l’ambassadeur de Belgique à Rabat, Jean-Luc Bodson, il s’agit d’une visite «historique» qui reflète l’importance et l’intérêt qu’accorde la Belgique à ses relations avec le Royaume du Maroc, aussi bien sur le plan officiel qu’au niveau du monde des affaires. Il s’agit d’une mission économique de «grande envergure», «une offensive de charme au Maroc», qui illustre bien le désir de la Belgique de renforcer sa présence dans un marché qui connaît «un dynamisme économique étonnant», selon la presse belge. Les hommes d’affaires belges ont mis en exergue l’excellence des relations de coopération et de partenariat unissant les deux pays, se félicitant de l’amélioration du climat des affaires au Maroc et des facilités accordées par le Royaume aux investisseurs étrangers. Cette mission leur a offert l’occasion d’explorer les projets porteurs qui peuvent faire l’objet d’une coopération fructueuse. Les secteurs ciblés sont l’environnement et le traitement de l’eau, l’infrastructure et la construction, les télécommunications, le tourisme, l’agriculture et la recherche scientifique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *