Benguerir, capitale africaine du bâtiment vert

Benguerir, capitale africaine du bâtiment vert

La ville accueille la première édition africaine du Solar Decathlon en septembre

Le Solar Decathlon Africa vise à permettre à plus de mille étudiants universitaires, d’acquérir une expérience pratique et un savoir-faire dans le domaine de la construction durable, de l’efficacité énergétique…

La ville de Benguerir a rendez-vous dans quelques mois avec un grand événement à dimension internationale. En effet, la première édition africaine du Solar Decathlon sera organisée en septembre 2019 à Benguerir par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen). Créé à l’initiative du département de l’énergie américain (DOE), le Solar Decathlon est une compétition internationale des bâtiments verts, ouverte à des équipes universitaires pluridisciplinaires. Dans un cadre académique et sur une période entre 18 mois et 2 ans, les équipes participantes conçoivent, construisent puis exploitent des maisons solaires, écologiques et efficientes sur le plan énergétique.

La compétition récompense la meilleure réalisation de maison solaire évaluée au cours d’une dizaine d’épreuves. La première édition du Solar Decathlon a eu lieu en 2002 à Washington DC – USA. Depuis lors, le programme a connu un succès incontournable et il a été adopté dans d’autres continents, la première édition européenne a été organisée à Madrid en 2010 puis une édition asiatique a suivi en 2011, ensuite une édition en Amérique latine en 2015.

En 2018, la première édition du Moyen-Orient a eu lieu à Dubai. Selon les organisateurs de l’événement, «les équipes participantes au Solar Decathlon Africa ont comme objectif la conception et la construction d’habitations durables à haute performance énergétique, écologique et utilisant l’énergie solaire comme unique source d’énergie. La compétition sera clôturée par un grand évènement accueilli dans le village solaire de la plate-forme de recherche en efficacité énergétique, bâtiments verts et Réseaux intelligents: Green & Smart Building Park, en marge duquel les maisons seront évaluées par un jury international pendant que le village solaire sera visité par le grand public».

La même source précise que pour cette édition africaine, vingt équipes universitaires pluridisciplinaires regroupant cinquante-quatre universités pluridisciplinaires, représentant vingt pays différents, seront en compétition pour la construction de la meilleure maison solaire qui sera évaluée selon 10 critères: Architecture ; ingénierie et construction; intérêt commercial ; conditions de confort ; appareils électroménagers ; durabilité ; divertissement ; communication ; bilan énergétique ; innovation. Chaque équipe sera évaluée à la base de ces dix épreuves notées chacune sur 100. L’équipe cumulant le plus de points sera sacrée lauréate.

A noter que le Solar Decathlon Africa vise à permettre à plus de mille étudiants universitaires, notamment africains, d’acquérir une expérience pratique et un savoir-faire dans le domaine de la construction durable, de l’efficacité énergétique et de l’intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment. Cet évènement contribue aussi fortement à la recherche et développement dans ces mêmes domaines en mettant les étudiants participants en compétition et en les poussant vers plus de créativité et d’innovation pour se démarquer et atteindre l’excellence. «A travers cette édition africaine, l’UM6P et l’Iresen contribueront à renforcer les capacités aux niveaux national et continental, à valoriser les matériaux locaux, à améliorer les performances énergétiques des bâtiments et proposeront les modèles de villes durables de demain», concluent les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *