Bientôt un accord de pêche avec la Tanzanie

Bientôt un accord de pêche avec la Tanzanie

Un accord de pêche maroco-tanzanien est dans le pipe. Les deux parties examineront incessamment les moyens d’aboutir à un accord permettant aux navires marocains de pêcher dans les eaux tanzaniennes. C’est ce que stipule le mémorandum d’entente dans le domaine des pêches maritimes, signé lundi à Dar Es Salam, dans le cadre de la visite royale en Tanzanie. «Les parties marocaine et tanzanienne se sont mises d’accord pour enclencher les discussions visant à aboutir à un accord de pêche Maroc-Tanzanie qui permettra de valoriser et de confectionner les produits halieutiques sur place en Tanzanie», explique dans ce sens Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime. Le ministre a par ailleurs souligné que cette phase fera l’objet de futures discussions avec les autorités tanzaniennes concernées. Le mémorandum d’entente facilitera, en première étape, l’échange d’informations, la formation ainsi que la planification de projets conjoints, notamment en ce qui concerne les plans d’aménagement des pêcheries.

Outre le volet halieutique, Aziz Akhannouch a signé avec son homologue tanzanien Charles John Tizeba un accord portant sur une offre intégrée de soutien aux petits agriculteurs en Tanzanie, et ce en leur assurant l’assistance technique dans le développement et la structuration des produits financiers.

La Tanzanie qui représente la deuxième étape de la visite royale en Afrique œuvre à renforcer sa coopération économique avec le Maroc. Dans ce sens, une vingtaine de conventions et d’accords ont été ratifiés couvrant ainsi plusieurs secteurs. L’ambition étant de mettre un agenda de diplomatie économique.

Outre l’agriculture et la pêche maritime, le Maroc s’est engagé auprès de la Tanzanie à consolider leur partenariat sur les plans touristique, aérien et énergétique.

Les deux pays se sont accordés à promouvoir les clusters industriels et à développer les corridors logistiques et ferroviaires entre les ports et les clusters industriels en Tanzanie. Les conventions ratifiées à Dar Es Salam ont également concerné le secteur de la santé, de la culture et des banques. Ces coopérations bilatérales portent, en outre, sur la promotion et le financement des échanges commerciaux et de l’investissement en Afrique, l’assurance, ainsi que la création d’une unité de valorisation et de conditionnement de thé haut de gamme.

Mosquée Mohammed VI à Dar Es Salam : Les travaux ont déjà démarré

La mosquée Mohammed VI verra bientôt le jour dans la capitale tanzanienne Dar Es Salam. Le Souverain a donné mardi le coup d’envoi des travaux de construction de cet édifice religieux. 

Une  initiative qui vient en réponse à la demande formulée par le Mufti Aboubakr Ben Zoubeir Ben Ali, président du Conseil national des musulmans de Tanzanie, exprimant le besoin pressant pour cette mosquée et ses dépendances dans la ville de Dar Es Salam. Sur une superficie de 7.400 mètres carrés, la mosquée comprendra une salle de prière pouvant abriter plus de 5.000 fidèles, une bibliothèque, une salle de conférence, un pavillon culturel et administratif, ainsi qu’un parking et des espaces verts.

Le Maroc a dans ce sens fait don de 10.000 exemplaires du Saint Coran au Conseil national des musulmans de Tanzanie. De même, les deux pays ont conclu un accord de coopération dans les domaines des affaires islamiques, de l’enseignement authentique des mosquées et des habous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *