Bientôt une banque marocaine en Palestine ?

Bientôt une banque marocaine en Palestine ?

Il y avait beaucoup d’émotion, vendredi à Rabat, lors de la signature du mémorandum d’entente liant Bank Al-Maghrib (BAM) à l’Autorité monétaire palestinienne (AMP). En procédant à l’échange des instruments de ratification avec Jihad Khalil Al Wazir, gouverneur de l’AMP, le wali Abdellatif Jouahri a certainement résumé un sentiment présent chez tous ses cadres qui ont assisté à la cérémonie quand il a déclaré: «De tous les documents, de tous les projets de coopération dont cet établissement a vu la naissance, celui-ci est le plus proche à notre cœur, car il nous engage aux côtés d’un peuple frère envers lequel nous avons le plus grand sentiment de solidarité et d’estime». Et d’ajouter : «Il est de bon augure que cette signature intervienne un vendredi saint du mois béni de chaâbane». Le mémorandum vise à promouvoir la coopération entre les deux institutions dans des domaines aussi variés que l’échange des connaissances, des publications et des expertises. Il les engage également à organiser des sessions de formation croisées au profit de leurs personnels. Selon les signataires : ce prônant, le document «symbolise un exemple de la coopération que les banques centrales arabes se doivent de cultiver afin de relever les défis de la conjoncture et faire face aux changements que connaît un monde de plus en plus  dominé par les ententes et les blocs régionaux». Le wali de BAM a ajouté que pour atteindre ce but, les deux banques centrales sont convenues d’échanger sur le dispositif de paiement, sur le contrôle des établissements financiers, sur le système monétaire, sur la formation… En fait, a-t-il conclu, sur tous les métiers de la banque sans exception. Abdellatif Jouahri qui a souhaité que ce mémorandum devienne un modèle pour la coopération interbancaire arabe et qui a rappelé le grand intérêt porté par le Roi, Président du Comité Al Qods, aux affaires palestiniennes, a également affirmé que la signature des documents finaux est «le fruit de 3 ans de discussions et d’échanges». De ce processus et de la coopération bilatérale qui en a découlé, le gouverneur de l’AMP a dit qu’ils ont eu l’effet le plus bénéfique sur le rendement du système bancaire palestinien «dont les efforts en dépit de la conjoncture et des exactions de l’occupant israélien ont été salués par la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI)». Il a également déclaré que «le soutien de BAM va au-delà des retombées techniques spécifiques au genre puisqu’il contribue à maintenir sauve l’unité des territoires palestiniens et qu’il renforce les capacités de résistance des Palestiniens face à l’envahisseur qui les paupérise et les affame afin de les acculer au départ». Jihad Khalil Al Wazir a précisé que le système bancaire palestinien a réalisé un volume global d’affaires de 9,9 milliards de dollars et qu’il se compose de 16 banques dont 2 jordaniennes et une égyptienne. A une question d’ALM concernant l’éventualité de l’installation d’une banque marocaine en Palestine, Abdellatif Jouahri a déclaré que c’est en effet l’un des objectifs de la coopération entre BAM et AMP et qu’il espère que les banques commerciales répondront à l’appel. «Je pense que cela se fera bientôt, comme je souhaite également que la Palestine adoptera prochainement sa devise: le jounayeh», a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *