Bilan des neuf premiers mois de 2016: La CCG enregistre une hausse d’activité de 33%

Bilan des neuf premiers mois de 2016: La CCG enregistre une hausse d’activité de 33%

L’activité de la CCG (Caisse générale de garantie) dédiée aux entreprises a connu, au titre des 9 premiers mois de l’année 2016, une progression importante de 33%  par rapport à la même période de l’année précédente avec un total de crédits mobilisés de 12,5 MMDH.

Les crédits bancaires consentis grâce à l’intervention de la CCG ont ainsi pu bénéficier à plus de 5. 308 entreprises, soit une évolution de 51%. Dans les détails de l’activité de garantie, les responsables de la CCG affirment que le volume des crédits garantis par la Caisse a totalisé au titre des 9 premiers mois de 2016, 10,84 MMDH, soit une hausse de 43% en comparaison avec la même période de l’année 2015 pour un volume  de garanties accordées qui s’élève à 5,67 MMDH.

Il s’agit là d’une dynamique qui trouve son explication, selon la même source, dans les «crédits d’investissement », destinés au financement de la création et développement des TPME, qui ont totalisé 1.77 MMDH, soit une hausse de 31% par rapport à la même période de 2015. «Ces crédits ont permis de générer 3,8 MMDH d’investissements devant créer près de 11.000 emplois», affirment les responsables. Et de poursuivre: «S’agissant de l’activité de cofinancement de la CCG avec les banques, les crédits octroyés au titre des projets d’investissement et de restructuration financière ont totalisé 1,66 MMDH, (863 MDH pour  la part de la CCG et 796 MDH octroyés par les banques)».

Ainsi et sur les neuf premiers mois de 2016, les crédits d’investissements cofinancés ont atteint un volume de 691 MDH enregistrant une  hausse significative de 101% pour la part de la CCG et +85% pour la part des banques par rapport à la même période de l’exercice 2015. «Les demandes sur les crédits de restructuration financière au titre du Fonds de soutien financier aux TPME (destiné aux entreprises viables connaissant des difficultés financières passagères) ont connu pour leur part une baisse. Ces crédits ont  totalisé un volume de 968 MDH : 571 MDH injectés par le Fonds (-32%) et 397 MDH  financés par les banques (-37%)», apprend-on auprès de la CCG. A noter que les crédits conjoints ont pu bénéficier principalement aux secteurs de l’industrie (67%), du BTP (14%) et de l’éducation (13%).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *