Bilan financier : Centrale Danone poursuit sa croissance

Bilan financier : Centrale Danone poursuit sa croissance

L’entreprise s’engage à défier le contexte économique contraignant marqué principalement par le ralentissement du marché et la baisse de la consommation des ménages.

La reprise de l’activité de commercialisation des génisses entreprise par Centrale Danone se confirme. Après s’être établies en stagnation, ces ventes se sont redynamisées durant 2016. En parallèle, la commercialisation des produits laitiers n’a pas drainé des recettes additionnelles au titre dudit exercice.

Elle s’est en effet inscrite en légère baisse par rapport à l’année 2015. Et pourtant Centrale Danone a renforcé sa rentabilité. Le chiffre d’affaires consolidé a affiché une hausse de 1,2% à fin 2016. Cette évolution s’est traduite par une recette de l’ordre de 6,82 milliards de dirhams contre 6,74 milliards de dirhams.

C’est ce qui ressort des comptes annuels arrêtés par Centrale Danone au titre de l’exercice 2016. L’entreprise souligne, dans une communication récente publiée sur le site de la Bourse de Casablanca, une bonne performance de son excédent brut d’exploitation courant consolidé. Il a en effet affiché une croissance à deux chiffres. La ventilation relevée à cet effet est de 21,6%. Ainsi l’excédent brut d’exploitation s’est établi à 780 millions de dirhams contre 641 millions de dirhams un exercice auparavant. En expliquant cette performance, Centrale Danone évoque l’optimisation des coûts de transformation. Les efforts consentis dans ce sens ont, selon l’entreprise, permis d’atténuer l’impact inflationniste des coûts de transport et de commercialisation. Le résultat net part du groupe est également ressorti positif. Se référant au bilan dressé par Centrale Danone, on remarque que le résultat net part du groupe s’est nettement amélioré par rapport au niveau atteint au titre de l’exercice de l’année passée.

Il a augmenté de 12,2% par rapport à la même période de l’année précédente. C’est ainsi qu’il est passé de 53 millions de dirhams à 59 millions de dirhams à fin 2016. «Cette augmentation provient essentiellement de l’amélioration de l’excédent brut d’exploitation et du résultat financier, en partie atténuée par l’effet des charges fiscales et autres coûts exceptionnels», relève-t-on de Centrale Danone.

Après avoir bouclé ses comptes, Centrale Danone trace ses perspectives pour l’année 2017. L’entreprise s’engage à défier le contexte économique contraignant marqué principalement par le ralentissement du marché et la baisse de la consommation des ménages.

Pour l’année 2017, Centrale Danone continuera de déployer son agenda de transformation, de renforcement de son portefeuille marques et d’activation commerciale. Elle poursuivra le développement de son écosystème tout en continuant à maîtriser les coûts de fonctionnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *