BMCE Bank affiche des résultats «exceptionnels»

Les indicateurs du groupe BMCE sont tous au vert. Un bilan «exceptionnel» tel que l’a qualifié le président du groupe, Othman Benjelloun, mercredi, lors de la présentation des résultats de l’exercice 2007. Pour preuve, le groupe en est ressorti avec un total bilan de l’ordre de 107,149 milliards de dirhams au lieu de 85,73 milliards de dirhams enregistrés en 2006, ou une hausse frôlant les 26%.  Une progression notable que le groupe doit à la conjugaison de deux facteurs principaux. Il s’agit, d’abord, de sa croissance soutenue à l’échelle nationale mais aussi à sa stratégie de développement à l’international.
Pour sa part, le résultat net du groupe s’est chiffré à 1,4 milliard de dirhams contre 905 millions de dirhams en 2006, pour signer une ascension remarquable de 55%.  Autre progression de taille. Celle du résultat brut d’exploitation qui s’est accru de plus de 52% à 2,488 milliards de dirhams alors qu’il s’établissait à 1,631 milliard une année auparavant.  De son côté, le produit net bancaire a empreinté la même tendance, atteignant 4,5 milliards de dirhams au 31 décembre 2007, en appréciation de 24% par rapport à l’exercice précédent.  Sur le plan des performances, le groupe a signé une avancée considérable. S’agissant du marché des particuliers et professionnels, BMCE Bank relève ses réalisations commerciales «substantiellement», commente-t-on dans ce groupe, et ce, avec une hausse des dépôts particuliers et professionnels de 17%, mais aussi par un «doublement de l’encours des crédits à la consommation».  Aussi est-il question d’une amélioration importante de  l’encours des crédits immobiliers, profitant de l’euphorie du secteur en lui-même. Pour ce qui est du volet des services aux MRE, la banque affiche une hausse des dépôts et des transferts respectivement de 18% et de 25%. Commentant ces résultats, le directeur du pôle financier, Driss Benjelloun, a indiqué que les chiffres publiés sont la preuve éloquente de la consécration de la culture de synergie renforcée entre les différentes lignes de métiers bancaires et la bonne dynamique du marché des entreprises. Selon M. Benjelloun, BMCE Bank fait montre d’un relationnel solide avec ses clients d’entreprises, ce qui se ressent sur les chiffres de ses crédits d’investissements, ceux-ci ayant bondi de 92%, sans oublier les dépôts en comptes courants qui se sont hissés de 16%.
A cela s’ajoutent des mouvements commerciaux en progression de 50 %. L’exercice 2007 a été également marqué par le renforcement de la position du groupe sur le marché boursier à travers des actifs gérés par BMCE Capital bourse atteignant 15,6 milliards de dirhams, soit 16,6 % de part de marché.
Sur le marché boursier, également, l’optimisme est de rigueur. Le titre BMCE s’est montré une valeur attrayante pour les investisseurs, affichant une évolution «de près de 130% , en un an, à fin décembre 2007, l’action BMCE a surperformé l’indice du marché et l’indice du secteur bancaire», a déclaré Othman Benjelloun.  En outre, pour l’année 2008, le groupe table sur des attentes «prometteuses, grâce aux premières retombées des projets structurants lancés, à l’accélération du développement du réseau par l’ouverture de 100 agences en 2008 et à la dynamique insufflée sur le marché des Entreprises et Corporate», indique l’établissement en question.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *