BMCE Bank : 2016, l’année des records du Groupe bancaire

BMCE Bank : 2016, l’année des records du Groupe bancaire

Le total bilan dépasse pour la première fois le cap des 300 milliards dh

Les filiales de BMCE of Africa représentent plus de 32% dans le résultat net part du groupe et de 43% dans le produit net bancaire. La contribution des activités internationales dans le résultat net part du groupe de la BMCE affiche une croissance de 8% avec 9% en Afrique subsaharienne et 8% en Europe.

«Dans le contexte économique national et africain plutôt contrasté, les résultats de notre Groupe sont tout à fait honorables», c’est ce dont se félicite Othman Benjelloun, président de BMCE Bank of Africa, en marge de la présentation des résultats financiers de son Groupe, tenue, jeudi 30 mars, à Casablanca. En se basant sur ce qui a été dévoilé lors de cette rencontre, BMCE Bank of Africa bat les records en 2016. Le Groupe arrive à un niveau de rentabilité jusque-là non atteint.  Trois indicateurs illustrent cette performance. On retient dans ce sens le résultat net part du groupe, la taille du bilan et le résultat brut d’exploitation. «Le Groupe atteint pour la première fois de son histoire un résultat net part du groupe dépassant la barre de 2 milliards de dirhams.  Un autre record fut battu par le montant représentatif de la taille du bilan qui franchit le seuil de 305 milliards de dirhams. Un indicateur pertinent de création de richesse qui est le résultat brut d’exploitation a crû de 15% pour atteindre les 5,6 milliards de dirhams», se réjouit Othman Benjelloun en précisant que ces performances auraient été plus marquantes. Une croissance à deux chiffres a également été observée au niveau du produit net bancaire. Ce dernier s’est consolidé de 10% atteignant au titre de l’exercice 2016 une valeur de 13 milliards de dirhams.

Une hausse tirée principalement par la bonne tenue de l’activité bancaire. Les marges de cette dernière ont évolué de 8% aussi bien pour la marge d’intérêt que pour la marge sur commissions. De même les activités de marché ont contribué fortement à la progression du produit net bancaire. Les réalisations afférentes ont grimpé de 86%.

Bon rendement à l’international

Le poids des filiales africaines pèse lourd dans le portefeuille de BMCE Bank of Africa. Elles représentent plus de 32% dans le résultat net part du groupe et 43% dans le produit net bancaire. La contribution des activités internationales dans le résultat net part du groupe de la BMCE affiche une croissance de 8% avec 9% en Afrique subsaharienne et 8% en Europe. En détaillant les réalisations des filiales internationales de BMCE Bank en 2016, il ressort que Bank of Africa  (BOA) a vu son résultat net consolidé grimper de 18,5%. Son produit net bancaire s’est également amélioré de 6,6%. Les dépôts et crédits consolidés de la BOA ont progressé respectivement de 7 et 9%. La filière congolaise du Groupe a également connu en 2016 une activité d’exploitation satisfaisante marquée ainsi par une hausse de 5% du produit net bancaire et de 17% du résultat brut d’exploitation. Il en est de même pour la banque de développement du Mali qui a affiché des performances commerciales avec la hausse de 22% des crédits et de 14% des dépôts. En Europe la BBI Londres et Paris a observé une hausse de 27,3% de son Produit net bancaire et  une amélioration de 10,2% de son résultat net. La BBI Madrid a poursuivi, pour sa part, sa dynamique commerciale. Elle a renforcé ses fonds propres avec la réalisation d’une augmentation de capital de 15 millions d’euros et ce dans le cadre de la poursuite du développement de la filiale madrilène. Notons que l’activité de BMCE Bank connaîtra un nouvel élan après l’ouverture prochaine d’une succursale en Chine.

Premiers fruits de la vision stratégique

L’exercice 2016 a été marqué pour BMCE Bank par le déploiement de son plan stratégique de développement étalé sur la période 2016-2020. C’est dans ce sens que le Groupe a poursuivi sa croissance organique.

Le Groupe a étendu son réseau durant l’année en ouvrant 70 nouvelles agences au Maroc et en Afrique. Le groupe a par ailleurs consolidé ses activités de Retail Banking & Corporate Banking. Selon Brahim Touimi Benjelloun, administrateur directeur général exécutif du groupe, «les parts de marchés se sont inscrites en hausse, et ce sur l’ensemble des compartiments des ressources qui globalement gagnent 71 points de base et des crédits à l’économie qui affichent un gain de part de marché de 66 points». Le marché des PME s’est nettement développé en 2016.

Le Groupe note dans ce sens une hausse de 11% du nombre de nouveaux clients et de 37% du volume global de crédit accordé. La BMCE Bank of Africa a renforcé sa proximité avec les MRE en lançant en juin 2016 l’agence directe pour la clientèle des migrants. Un service qui a connu un grand engouement le lendemain de sa mise en place.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *