BMCI : Le produit net bancaire en baisse de 3,3%

BMCI : Le produit net bancaire en baisse de 3,3%

Upline Securities analyse la tendance financière de la banque

Le RNPG ressort  à 395,4 millions DH, en amélioration de 4,5%, et ce en intégrant une hausse de la charge d’impôt sur la société, soit un taux théorique de 43,6% contre

37,9% une année auparavant.

Les prêts et créances sur la clientèle consolidés de la BMCI affichent une nette progression. L’évolution est de 5,1% par rapport à fin 2015, soit 51 milliards de dirhams. C’est ce qu’observent les analystes d’Upline Securities à l’occasion de la publication des résultats semestriels du Groupe Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI). S’agissant des dettes envers la clientèle, une stagnation a été révélée dans ce sens, soit un montant de 42 milliards de dirhams. Les analystes d’Upline Securities ont par ailleurs une croissance maintenue de la rentabilité financière du Groupe BMCI. «L’allègement du coût du risque continue de porter la croissance de la rentabilité financière du Groupe Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI)», indiquent-ils.

Côté risque, une amélioration de la charge y est afférente. Elle est passée, selon Upline Securities, de 649,3 millions de dirhams à 437,1 millions de dirhams.  Et de préciser que le taux de provisionnement sur une base sociale s’est établi à 72,1% à fin septembre 2016.

En revanche, le Groupe BMCI a affiché un repli de sa profitabilité. Le produit net bancaire du Groupe s’est rétracté de 3,3% pour atteindre les 2,3 milliards de dirhams. En expliquant cette baisse, les analystes d’Upline relèvent la contraction de 5,1% de la marge d’intérêt qui s’est située autour de 1,82 milliard de dirhams ainsi que la baisse de 6,4% du résultat des opérations de marché ayant atteint les 152,9 millions de dirhams.

Upline Securities indique par ailleurs que la marge sur commission a connu une légère progression. Cette dernière est estimée à 0,6% portant ainsi le montant à 351,9 millions de dirhams.

La BMCI a vu également ses charges générales d’exploitation grimper. Elles ont augmenté de 3,9% pour atteindre 1,18 milliard de dirhams. Uplines Securities lie cette hausse aux dépenses relatives au plan stratégique (BMCI 2020). A cet effet, le coefficient d’exploitation ressort à 51,2% contre 47,6% à la même période de l’année précédente.

Les analystes d’Upline indiquent, en outre, que le résultat net part du groupe (RNPG) ressort  à 395,4 millions de dirhams en amélioration de 4,5%, et ce en intégrant une hausse de la charge d’impôt sur la société, soit un taux théorique de 43,6% contre 37,9% une année auparavant. Rappelons que la tendance des résultats annuels 2016 de la BMCI pourrait être impactée par la notification suite au contrôle fiscal. Le Groupe a, en effet, reçu en mai 2016 un avis de vérification fiscale portant sur les exercices 2012 à 2015, couvrant l’IS, la TVA et l’IR.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *