BMCI : Les indicateurs financiers sont au vert

BMCI : Les indicateurs financiers sont au vert

En hausse de 24 %, le résultat net de la BMCI a atteint 666 millions de dirhams en 2007.
Sur la même tendance haussière, les dépôts de la clientèle ont marqué une progression de 36% pour s’établir à 48,1 milliards de dirhams à fin 2007. Pour les crédits par caisse clientèle, ils sont passés de 27,4 milliards de dirhams à 36,7 milliards de dirhams, soit une hausse de 34 %. «Cette progression est le résultat d’une évolution des crédits de trésorerie et de consommation de 18%, des crédits immobiliers de 62 % et des crédits à l’équipement de 40 %», a annoncé Joel Sibrac, président du directoire de la BMCI, lors d’une conférence de presse hier, mardi 8 avril, à Casablanca.  Pour les engagements par signature, ils ont marqué une hausse de 20 % pour arriver à 17,2 milliards de dirhams. Idem pour le produit net bancaire qui a progressé de 15 %, passant ainsi de 1,826 milliard de dirhams en 2006 à 2,095 milliards de dirhams en 2007. En effet, les marges d’intérêt ont augmenté de 12 %, les marges sur commission de 26% et les opérations de change de 33 %. Durant l’exercice écoulé, les frais de gestion ont enregistré une croissance de 7% pour atteindre 862 millions de dirhams au lieu de 806 millions de dirhams en 2006. Dans ces frais de gestion, les charges de personnel ont connu une progression de 8 % et les frais de fonctionnement une hausse de 9 %.  Pour sa part, le résultat courant s’est élevé à 1,043 milliard de dirhams, marquant un saut de 24 %. Le management de la BMCI souligne que le coefficient du risque a été de 5,6 % en 2007 contre 7,8 % en 2006. Le taux de couverture des créances en souffrance a atteint 90 % en 2007 au lieu de 80 % en 2006.
À fin décembre 2007, la part de marché de la BCMI a été de 9,7 % pour les dépôts globaux, de 12,6 % pour les crédits globaux et de 17,1 % pour les engagements par signature.
Lors de cette conférence de presse, le président du directoire de la BMCI a noté que Fitch Ratings a confirmé les notes attribuées à la banque: F1+ à court terme et AAA à long terme. «Il s’agit des meilleurs ratings délivrés par Fitch au Maroc. Cela concerne la qualité des engagements et la capacité de les honorer, la gestion dynamique et la bonne maîtrise des risques ainsi que la solidarité financière et la capacité à se conformer  aux standards internationaux», a ajouté M. Sibrac.  Le président du directoire de la BMCI a mis également l’accent sur la bonne performance de toutes les filiales en 2007. Ainsi, le PNB global a progressé de 48 % par rapport à 2006, pour s’établir à 303 millions de dirhams. Pour sa part, le résultat net cumulé a atteint les 115 millions de dirhams, marquant une hausse de 32 % par rapport à l’exercice 2006.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *