BMCI : objectif développement

BMCI : objectif développement

La BMCI a bouclé 2012 sur un beau bilan. Ainsi, entre le développement de son réseau, la modernisation de ses plates-formes informatiques, l’optimisation de ses canaux de distribution, le renforcement de sa solidité financière et l’anticipation sur l’application effective des nouvelles règles de solvabilité, le constat est vite fait. BMCI est une banque solide qui poursuit ses efforts d’investissement en dépit d’une conjoncture morose. Cependant, ces efforts d’investissement ont été consentis tout en maintenant le niveau du résultat brut d’exploitation groupe qui s’est élevé à 1,8 milliard de dirhams.
Ainsi, le Groupe BMCI s’en sort, au titre de l’année 2012, avec un produit net bancaire de 3,2 milliards de dirhams, en amélioration de 3,2% par rapport à l’année 2011. Aussi, hors éléments exceptionnels comptabilisés en 2011, le produit net bancaire évoluerait de 6%. À ce titre, le groupe explique cette performance du PNB par le développement continu de ses activités commerciales et le renforcement des synergies entre les métiers et filiales du groupe et rappelle, à cet effet, la mise en place récente du dispositif «Multicanal» qui est pleinement opérationnel aujourd’hui. Dans le même sillage, le coût du risque consolidé s’est établi à 460 millions de dirhams, incluant notamment une provision sur base de portefeuille de 111 millions de dirhams et le résultat brut d’exploitation consolidé affiche une légère baisse de 1% par rapport à l’exercice 2011 pour s’établir à 1,8 milliard de dirhams.
Par ailleurs, le Groupe BMCI a réalisé, au terme de l’exercice 2012, un résultat net consolidé bénéficiaire de 812,4 millions de dirhams. Dans ce cadre la banque a décidé de proposer à ses actionnaires un dividende de 30 dirhams par action en augmentation de 20% par rapport à l’année précédente.
Le Groupe BMCI confirme, ainsi, le renforcement continu de son assise financière, avec des capitaux propres consolidés en hausse de 6% à 8,3 milliards de dirhams y compris pour la première fois l’émission d’un emprunt subordonné de 750 millions de dirhams. Ainsi, le ratio de solvabilité consolidé ressort à environ 13% qui permet au Groupe BMCI de se conformer d’ores et déjà au ratio réglementaire.
Sur un autre volet, l’encours moyen des dépôts clientèle de la BMCI a enregistré une augmentation de 6,3% en s’établissant à 42,5 milliards de dirhams sur l’année 2012. À ce titre, les ressources à vue se sont élevées à 24,3 milliards de dirhams, soit une progression de 3,8% par rapport à 2011.
Pour sa part, l’encours moyen des crédits à la clientèle s’est chiffré, à fin décembre 2012, à 50,2 milliards de dirhams, en augmentation de 4,7% par rapport à l’exercice précédent. Cette hausse est imputable particulièrement aux crédits de trésorerie et à la consommation qui ont marqué une évolution de 7,4%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *