BMCI : Une croissance soutenue

BMCI : Une croissance soutenue

La BMCI poursuit sa croissance. Au premier semestre de cet exercice, le résultat courant d’exploitation a atteint les 551 millions de dirhams. Pour le résultat net, il s’est établi à 362 millions de dirhams, soit une croissance supérieure à 30% par rapport au premier semestre 2006.
«La BMCI confirme, au titre du premier semestre 2007, la bonne tenue de ses résultats et de sa rentabilité hissant ainsi la banque au niveau des banques les plus performantes», relève-t-on dans un communiqué de cette banque sur les résultats financiers semestriels. Le Produit net bancaire (PNB) a connu une hausse de 14% pour s’établir à 1,036 milliard de dirhams à juin 2007. «Cette bonne performance est le résultat de la forte dynamique affichée par les activités commerciales notamment en termes de marge d’intérêts (+11.3%) et de commissions (+23.4%)», précise-t-on.
Pour sa part, le résultat brut d’exploitation a augmenté de 19.7% pour atteindre les 615 millions de dirhams. Selon le communiqué de cet établissement, les dotations nettes aux provisions pour engagements ont atteint les 64 millions de dirhams au 30 juin 2007, soit un taux de couverture de 85% contre 76% à fin juin 2006. Confirmant ainsi la volonté de la banque à se hisser aux meilleurs standards de la profession en matière de couverture de risque.
Durant les six premiers mois de cet exercice, la BMCI a connu un développement soutenu de ses ressources. Ces dernières ont atteint 40.8 milliards de dirhams, soit une progression de 26.7% par rapport à la même période de l’année précédente. En volume moyen, ces dépôts ont augmenté de 26.1%. La structure des dépôts de la banque s’est également améliorée. Ainsi, les Ressources Non ou Faiblement Rémunérées (RNFR) ont représenté 56% des dépôts de la clientèle contre 54% pour le premier semestre 2006.
Sur la même tendance haussière, les crédits par caisse ont progressé de 20,4% pour s’établir à 30,8 milliards de dirhams à fin juin 2007, contre 25.6 milliards pour le premier semestre 2006.
Une amélioration qui confirme l’engagement continu de la BMCI dans le financement de l’économie, selon le management de cette banque. Les engagements par signature ont par ailleurs enregistré une augmentation de 7,1%, pour s’établir à 16,3 milliards de dirhams au 30 juin 2007. Selon les responsables de la BMCI, cette performance confirme la position d’acteur majeur qu’occupe la BMCI, avec une part de marché de 16,6% par rapport au secteur bancaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *