Boeing : 62 % de parts de marché en 2001

Décidément, Boeing met les bouchées doubles en matière de communication. Le constructeur américain ne rate pas l’occasion pour afficher sa position sur le marché mondial. Selon les derniers chiffres, Boeing a fourni 527 avions commerciaux en 2001. Ce qui correspond à 62 % part de marché sur ce segment. Le département en charge de l’aviation civile indique que «des accords définitifs avaient été conclus pour 335 commandes pendant 2001dont 80 % seraient livrés dans les trois ans à venir». Ces perspectives sont jugées favorables par l’état-major de Boeing. «Elles reflètent selon les responsables la synchronisation favorable entre les commandes et les livraisons».
Aujourd’hui, le business plan de l’entreprise porte sur le soutien des clients à travers la livraison des avions dotés des services nécessaires pendant ce cycle économique. En d’autres termes, Boeing compte s’adapter à la réalité des marchés sur lesquels elle opère. Dans ce sens, le constructeur s’est engagé dans une politique portant sur l’ajustement des taux de production selon les besoins de la clientèle.
Pour l’heure, l’avionneur américain se dit optimiste sur les perspectives du marché de la flotte mondiale. Boeing revendique 80 % de part de marché sur les avions de ligne commerciaux de plus de 100 sièges. Selon les prévisions, «plus de 3000 appareils opérationnels actuellement ont entre 20 et 30 ans d’âge sont candidats pour le remplacement». Auprès du constructeur, on souligne que «l’efficacité opérationnelle des modèles actuels de Boeing fournit aux compagnies aériennes la justification et l’incitation économique pour retirer leurs avions trop âgés».
En 2001, l’avionneur a mis en place plusieurs projets notamment le lancement d’un réseau global d’inventaire dont l’objectif est d’aider les compagnies aériennes à assurer une meilleure gestion de leurs pièces de rechange et l’introduction d’une unité dédiée aux services de sécurité.
Par ailleurs, Boeing à travers son site portail «MyBoeingFleet.com» permet à ses clients de stocker et de rechercher le contenu concernant leurs activités avec le constructeur mais aussi d’avoir accès aux informations techniques. Les compagnies peuvent ainsi optimiser leurs rapports avec leur fournisseur en matière de coût et de temps.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *