Boeing entame sa mue

Les événements du 11 septembre ont changé la donne en matière de transport aérien. Et pour cause. Ce sont bien des appareils de Boeing, qui ont servi pour la réalisation du « forfait ». Aussi, chez Boeing, la réaction n’a t-elle pas tardé; et l’impact de cette stratégie ne s’est-elle pas fait attendre. Selon les dernières informations diffusées par le constructeur américain, « la compagnie s’attend à enregistrer des charges non récurrentes après imposition au cours du quatrième trimestre d’un montant total de 700 millions de dollars ». Cette évaluation intervient au moment de la publication des résultats du troisième trimestre 2001. L’Etat-major de Boeing indique qu’il allait revoir l’impact financier des événements du 11 septembre. Concrètement, cela va se traduire par l’étude de l’avenir du « programme 717 ». Ce dernier porte sur la poursuite de la production du modèle Boeing 717, avion leader dans la catégorie des appareils de 100 passagers, selon le constructeur. La compagnie souligne qu’en raison de la baisse de la demande suite aux événements, les projections en termes de livraison seront également revues à la baisse. Toutefois, Boeing maintient ses prévisions concernant la livraison des avions commerciaux. Le constructeur compte livrer entre 350 et 400 avions en 2002 contre 522 avions en 2001. Selon la compagnie, cette baisse devrait se prolonger jusqu’à 2003. En ce qui concerne les perspectives financières, l’entreprise souligne qu’elles restent les mêmes, lors de la mise à jour effectuée au cours du troisième trimestre. Et de poursuivre que cette projection se base sur une évaluation en cours, reflétant les conditions actuelles du marché. L’annonce des résultats du groupe pour le quatrième trimestre est prévue pour le mois prochain. Par ailleurs, Boeing indique qu’elle a réalisé près de 90 % de la conception de la nouvelle famille des avions « 747-400 à Rayon d’Action Etendu » avec deux semaines d’avance sur le planing prévu. Le premier avion sera livré en octobre 2002 à la compagnie Qantas Airways. Auprès de Boeing, on souligne que cette nouvelle famille d’appareils constitue un tournant en matière de design. Une phase décisive dans l’évolution du 747, avion jugé à forte valeur ajoutée pour la flotte des compagnies. Les appareils 747-400 développent une performance pour les vols long-courrier sans escale. Ces avions peuvent voler sur 435 miles nautiques de plus de 805 kilomètres. Ils peuvent transporter 6.800 kilogrammes de supplémentaires de charge utile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *