Bonne performance opérationnelle et financière : Un semestre réussi pour HPS

Bonne performance opérationnelle et financière : Un semestre réussi pour HPS

Le projet mobile est l’un des principaux chantiers qui marqueront le deuxième semestre de l’année. Ceci s’inscrit conformément aux orientations de la banque centrale qui prévoit de lancer officiellement le paiement mobile les prochains jours.

HPS réalise une bonne performance opérationnelle au premier semestre. Les indicateurs sont au vert pour le spécialiste marocain des systèmes électroniques de paiement multicanal présent également en France, à Dubai et à Singapour sans oublier les joint-ventures réalisées au Bahreïn et l’Ile Maurice. La performance atteinte au titre des six premiers mois a été à l’honneur lors d’une rencontre tenue, mardi 25 septembre, par le management de l’entreprise cotée en Bourse. Une occasion également pour tracer les perspectives de développement de l’entité qui ne cesse de rayonner aussi bien au niveau national qu’international. Le projet mobile est l’un des principaux chantiers qui marqueront le deuxième semestre de l’année.

Ceci s’inscrit conformément aux orientations de la banque centrale qui prévoit de lancer officiellement le paiement mobile les prochains jours. La plate-forme de HPS est  fin prête pour traiter les opérations y afférentes. Les services de base qui seront lancés en premier temps sont en l’occurrence le transfert d’argent, le paiement commerçant ainsi que le paiement de fournisseurs, le paiement de factures et le paiement de prestations sociales. «Nous comptons d’ores et déjà des clients homologués. La plate-forme switch que nous avons réalisée nous positionne aujourd’hui au coeur de l’écosystème du paiement mobile interopérable», assure dans ce sens Brahim Berrada, directeur général adjoint de HPS. Un autre projet fait la fierté de l’entreprise.

Il concerne en effet l’activité processing. Un premier contrat a été signé au premier semestre de l’année alliant HPS à un client de taille en Afrique ayant choisi d’externaliser la gestion de sa monétique. Ce partenariat permettra à l’entreprise de développer sa propre solution en mode cloud. Ce n’est pas tout. HPS s’apprête à déployer son activité processing dans la microfinance.

Des signatures seront bientôt conclues permettant aux opérateurs signataires de bénéficier de la solution globale développée par HPS pour la gestion de l’activité microfinance. Ces perspectives sont confortées par les résultats atteints aux six premiers mois de l’année. Ceci se traduit par un produit d’exploitation de près de 300 millions de dirhams, en hausse de 11%. «Cette évolution résulte de la croissance continue de l’ensemble des activités du groupe», apprend-on des représentants de HPS. En effet, l’activité solution a grimpé de 13,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Cela s’explique par la forte progression des ventes conjuguée au déploiement de projets importants. L’activité processing s’est améliorée de 22% profitant de la forte évolution des transactions électroniques au niveau national et de son impact sur l’activité de switching.  Le résultat d’exploitation de HPS a atteint pour sa part les  46,2 millions de dirhams, soit une hausse de 11,6%. Le résultat net se chiffre à 42,4 millions de dirhams, en appréciation de 41,1%.

Le management de HPS explique cette progression par la nette amélioration du résultat financier du fait de l’évolution favorable du résultat de change. Le taux de marge nette est ainsi passé de 11,6 à 14,1%. Il en ressort un résultat net par action de 60,3 dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *