Bonne semaine pour les Bourses arabes

Déprimé depuis le début de l’Intifada en septembre 2000, le marché palestinien a de nouveau piqué du nez cette semaine, l’indice Al-quods clôturant en baisse de 5,2% à 184,82 points, une chute due, selon l’institut financier Bakheet Financial Advisors (BFA), au terrorisme israélien contre le peuple palestinien et la destruction de ses infrastructures.
Parallèlement l’indice MSM du marché omanais a clôturé la semaine s’achevant vendredi en hausse de 6,6 % à 162,75 points, selon BFA qui attribue ce bond à l’adoption par le sultanat d’un budget prévoyant une augmentation des dépenses publiques en 2002.
Dans le golfe, tous les marchés, à l’instar de celui d’Oman, ont progressé. L’indice KSE de la bourse koweïtienne, dopé par des prévisions favorables pour les bénéfices des principaux titres, a grimpé de 2,5 % à 1.764,20 points. Des prévisions similaires aux Emirats arabes unis ont tiré à la hausse l’indice NBAD, qui a pris 2,2 % à 3.077,10 points, poursuivant ainsi sa progression pour la 13e semaine consécutive. L’indice NCFEI de la bourse saoudienne, la plus capitalisée du monde arabe, a clôturé en hausse de 0,8 % à 2.468,62 points. Au Quatar, l’indice CBQ a également terminé la semaine en légère hausse, glanant 0,6 % à 302,46 points, tout comme l’indice BSE du marché bahreïni qui a progressé de 0,5% à 1.800,10 points. Hors golfe, le marché jordanien est monté de 1,2 % à 179,47 points grâce à une ruée de fonds d’investissements locaux sur les valeurs boursières. Pour sa part l’indice BLOM du marché libanais a gagné à 0,8 % à 440,64 points. En Afrique du nord, la bourse égyptienne a progressé de 1 % à 5.369,1 points, dopée par l’engouement des investisseurs étrangers sur les titres, dont la valeur a récemment connu une baisse significative.
Le marché tunisien est resté presque inchangé, l’indice tunindex cédant 0,1 % à 1.265,19 points. Toutefois,, le marché a repris aujourd’hui un peu de son souffle avec l’amélioration du volume de transactions de plus de 84% (0,880 MD. A la clôture de la dernière séance de cette semaine (vendredi étant férié, à l’occasion de la célébration du Manifeste de l’Indépendance), les deux indices de référence de la place casablancaise ont pu limiter leurs pertes, pour un volume transactionnel de 30,9 millions de DH. Bien orienté, le MASI réussit, une incursion au-dessus de 3.650 points, à 3.658,01 points. Cette variation positive de 0,38% a permis de ramener la contre-performance à seulement 3,92 %. Pour sa part, le MADEX, indice des valeurs le plus active, vient, pour la première fois, de prendre une orientation positive. Et récupère 0,64 %, à 2.846,81 points.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *