Bons résultats pour le RCAR et la CNRA

Le temps est au bilan pour les Caisses de retraites. Présidée par le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Mustapha Bakkoury, le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) et la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) ont tenu respectivement leur réunion de comité de direction. Réunies le même jour, à quelques heures seulement de décalage, les deux instances ont eu en commun le même ordre du jour. Il s’est agi de l’examen du rapport d’activité respectif des deux caisses, de l’approbation des comptes sociaux 2002 et de la présentation des axes de développement. Pour le RCAP, il s’est également agi de la présentation du plan d’intégration des caisses internes de retraites des établissements publics, notamment l’ODEP, la Lydec, Redal et Amendis. Pour cet exercice, la CNRA a réalisé un chiffre d’affaires d’un montant de 281,76 millions DH, en progression de 9,4% par rapport à 2001, et un résultat de 17,40 millions DH. La principale réalisation de cette caisse a été attribuée à la performance du produit Recore, avec un chiffre d’affaires qui s’est élevé à 81,28 millions DH, en hausse de 44% par rapport à l’exercice précédent. L’activité rentes a réalisé, quant à elle, un chiffre d’affaires de 155 millions DH, réparti entre les rentes AT, avec 42,41 millions Dh, et les rentes AC, avec 113 millions DH. Le RCAR a connu, quant à lui, une augmentation considérable en nombre d’affiliés cotisants qui s’est élevé à 239 333 , soit une hausse de 6,8% par rapport à 2001. le nombre de bénéficiaires de pensions s’est élevé à 41 774 contre 29 760 en 2001. Cette hausse est due à l’intégration par le régime de la caisse interne de retraite de l’ONCF. Le montant total des pensions allouées est de 666 millions DH. Les cotisations salariales et contributions patronales recouvrées se sont élevées à 896 millions DH, en hausse de 14,6%. Les réserves du régime poursuivent leur progression atteignant 24 milliards de dirhams. D’un autre côté, les axes de développement de la CNRA visent à positionner la caisse en tant que principal gestionnaire des rentes, accidents de travail comme accidents de circulation, et à développer des produits de retraite ciblant d’autres catégories socio-professionnelles comme les professions libérales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *