Boujdour : 56,9 millions de dirhams pour rendre opérationnel le village de pêche Lacraâ

Boujdour : 56,9 millions de dirhams pour rendre opérationnel le village de pêche Lacraâ

Ce projet vise l’amélioration des conditions de vie et de travail des artisans pêcheurs

Ce projet s’inscrit dans le cadre du nouveau programme de développement des provinces du Sud et la Stratégie nationale de développement de la pêche artisanale, pour changer le quotidien des pêcheurs de la région.

Un concours a été lancé pour la désignation d’un cabinet d’architecte qui s’occupera de la réalisation des études urbanistiques, architecturales, suivi des travaux et assistance du maître d’ouvrage pour la réalisation du projet d’achèvement et d’opérationnalisation du village de pêche de Lacraâ dans la province de Boujdour.

Ce projet mené par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume, le département des pêches maritimes et l’Office national des pêches vise l’amélioration des conditions de vie et de travail des artisans pêcheurs en les dotant de logements embryonnaires et de trois équipements socio-collectifs, augmenter leurs performances économiques et sociales et organiser la profession du segment de la pêche artisanale. Le budget prévisionnel maximum, hors taxes, est estimé à 56,9 millions de dirhams.

Le projet s’inscrit dans le cadre du nouveau programme de développement des provinces du Sud et la Stratégie nationale de développement de la pêche artisanale, pour changer le quotidien des pêcheurs de la région, en améliorant leur sécurité et leurs conditions de travail.

Ce village est marqué par l’existence d’une importante activité de pêche artisanale, d’où la nécessité de satisfaire les besoins pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans et des activités connexes. Ce dernier fait partie intégrante des efforts visant à assurer la valorisation des produits de la pêche, l’augmentation du revenu des pêcheurs, la diminution des charges d’exploitation et la hausse du taux de rendement économique.

Ainsi, la partie habitat sera réalisée à côté de la route nationale. Les équipements socio-collectifs de la partie pêche seront réalisés à l’intérieur de la zone de pêche clôturée.

Le chantier prévoit la réhabilitation du lotissement existant et prise en compte des équipements collectifs existants, la viabilisation d’un lotissement complémentaire, la réalisation des logements embryonnaires et d’équipements socio-collectifs programmés sur une superficie globale d’environ 5 ha, la viabilisation d’une zone de pêche et la construction d’équipements (ateliers de réparation des barques et des moteurs, local pour lavage et stockage des caisses, local pour vente articles et engins de pêche, salle de prière, rampes d’accès, magasins pêcheurs, box carburants, ….)
à proximité de la halle au poisson existante. Cette zone de pêche s’étalera sur une superficie globale d’environ 30.000 m2.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *