Bourse : Casablanca maintient la hausse

La surliquidité du système financier combinée à une baisse des taux d’intérêt obligataires semble profiter à la Bourse de Casablanca. C’est ce qui ressort de l’étude trimestrielle de BMCE Capital. Ainsi, le Moroccan All Shares Index (MASI) se bonifie de 21,25% à 11 497,96 points, notent les analystes de BMCE Capital. De même pour l’indicateur des «blue chips» qui gagne 21,50% en passant à 9 408,91 points. La capitalisation boursière a connu, par conséquent, une hausse de 83,1 Milliards DH s’élevant, ainsi, à 500,1 milliards DH. «La Bourse des Valeurs de Casablanca traite ainsi ses résultats 2007 (estimation) et 2008 (prévision) à 22,0 fois et à 20,1fois et offre un rendement de dividende estimé à 2,9% en 2007», note les auteurs de l’étude.
Le flux d’affaires transité par la Place casablancaise marque un accroissement de 28,4% comparativement à la même période une année auparavant. Il totalisent plus de 42,5 milliards DH. Avec près de 99% du volume total, le marché central a été particulièrement dynamique et ce, grâce aux échanges sur le titre Addoha qui ont généré 10,3 Milliards DH, soit 24,6% du volume des transactions trimestrielles. Dans une moindre mesure, ONA, BMCE Bank, CIH et Maroc Telecom brassent conjointement 33,6% du volume généré sur le «Marché de Détails» avec un chiffre d’affaires de 14,1 milliards DH. Le Marché de Blocs est, de son côté, essentiellement animé par les transactions sur les valeurs technologiques MATEL et HPS et sur la société de crédit TASLIF qui ont généré des flux d’affaires respectifs de 189,7 millions DH, de 175,5 millions DH et de 94,3 millions DH.
Globalement, soulignent les analystes de BMCE, Capital «le premier trimestre 2007 a été marqué par la bonne performance de l’ensemble des secteurs phares de la cote». Et ce sont les marques de la nouvelle économie qui se sont distinguées.
En atteste l’ascension particulière de l’indice des logiciels et services informatiques qui gagne 61,0% à 1 427,33 points grâce notamment à la progression des valeurs HPS (+55,1%), MATEL (+55,7%) et IB Maroc (+48,2%). L’indicateur des équipements électroniques et électriques gagne, pour sa part, 53,6% à 9 657,1 points. Même scénario pour celui des Assurances qui se bonifie de 48,2% à 3 158,84 points, talonné de près par les BTP qui gagnent 47,7% à 21 525,93 points. En outre, et après son envolée spectaculaire en 2006, le baromètre de l’immobilier représenté par Addoha signe une timide hausse de 2,4% à 43 006,74 points.
Par valeur, TASLIF marque un bond de 212,6% à 844 DH capitalisant vraisemblablement sur la montée en puissance du Groupe Saham dans son tour de table. En deuxième position, Auto Nejma gagne 76,5% à 3000 DH, suivie de près par BMCE Bank qui s’apprécie de 73,6% à 2 170 DH profitant de l’effet de l’annonce de la prise de participation de 35% dans le capital du Groupe AFH/ BOA.
Pour ce qui est des baisses, Fenie Brossette accuse le plus fort repli en perdant 31,9% à 660 DH. Dans une moindre mesure, Oulmes et Involys baissent de 11,6% à 1 101 DH et de 11,2% à 380 DH respectivement. Par ailleurs, les analystes de la BMCE Capital recommandent à l’achat les titres Addoha, RISMA et CTM. Ils conseillent d’accumuler les valeurs Attijariwafa bank, BCP, Eqdom, Maroc Leasing, Cosumar et Brasseries du Maroc. D’autres valeurs sont à conserver selon les auteurs de l’étude, il s’agit de BMCI, Wafa Assurances, SMI, ONA, Distrisoft ou encore Maroc Telecom et Sonasid.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *