Bourse de Casablanca, 2013 : Une année dans le rouge ?

Bourse de Casablanca, 2013 : Une année dans le rouge ?

Les espoirs de reprise avant la fin de l’année se dissipent à la Bourse de Casablanca. Après s’être offert depuis fin septembre de grosses bouffées d’oxygène et des passages plutôt surprenants du rouge au vert, la place retombe dans la saga des exercices hebdomadaires baissiers. Ainsi, le grand déficit annuel qui s’était creusé depuis le début de l’année avait été annulé avant de commencer à se recreuser depuis novembre. Aussi, l’avant-dernière semaine de l’année a été marquée par une flèche indécise évoluant en légère baisse avant de se ressaisir et de pointer fortement vers le bas lors de la séance de vendredi. Ainsi, cet exercice du 16 au 20 décembre 2013 s’est déroulé sous une tendance baissière dans l’ensemble avec une clôture en territoire négatif.

En matière de résultats hebdomadaires, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 0,39%, à 9.279,48 points, tandis que le baromètre des Blue Chips enregistre une baisse plus prononcée de 0,45%, à 7.560,87 points. La valorisation globale de la semaine s’est, par ailleurs, fixée à près de 2,361 milliards de dirhams. Aussi, la semaine a enregistré 1.996 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 7.474.560 pour une capitalisation de plus de 445,833 milliards de dirhams. Au titre des plus fortes hausses hebdomadaires, BMCI vient très largement en tête du tableau, en s’adjugeant une importante hausse de 9,40% et un volume de plus de 54,444 millions de dirhams.

Juste derrière ces performances, se place l’indice Salafin qui se hisse de 9,35% totalisant un volume de 530.968,20 dirhams. Dans le même palier de ces variations, on retrouve les valeurs Maroc Leasing et Colorado qui se placent respectivement en troisième et quatrième positions se bonifiant de 6,44 et de 6,40% avec des volumes respectifs de 11.684,95 dirhams et de 173.429,14 dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses hebdomadaires, on retrouve SMI en tête, avec une variation en baisse de 7,38% totalisant un volume de plus de 1,977 million de dirhams. Talonnée par SMI qui recule de 7,38% réalisant un volume de plus de 1,977 million de dirhams. Aussi, on relève les valeurs Maghrebail et Timar qui s’affaissent respectivement de 6 et de 5,81% enregistrant des volumes de 6.384,80 dirhams et de 15.627 dirhams.

En matière des plus fortes capitalisations à la fin de la semaine, la valeur Itissalat Al-Maghrib reste largement en tête avec plus de 84,832 milliards de dirhams, soit 19,03% des parts du marché, suivie d’Attijariwafa bank qui s’adjuge, pour sa part, plus de 62,197 milliards de dirhams avec 13,95% du marché. Ensuite, vient BMCE Bank qui arrache 8,17% des parts avec une capitalisation de plus de 36,431 milliards de dirhams et BCP qui enregistre, pour sa part plus de 33,771 milliards de dirhams gardant, ainsi, 7,57% de parts du marché. Ces valeurs sont suivies respectivement de Lafarge Ciments, Douja Prom Addoha, CGI, Centrale Laitière, Managem et Ciments du Maroc qui, en dernière position des dix plus fortes capitalisations à la fin de la semaine, arrache 2,66% des parts du marché et enregistre une capitalisation de 11,866 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *