Bourse de Casablanca : La chute libre continue en janvier

Bourse de Casablanca : La chute libre continue en janvier

En janvier, la Bourse de Casablanca n’a pas dérogé à ses habitudes de 2012. Le trend baissier semble être sa vocation et le premier mois de l’année boucle sur une note au rouge. En effet, dans le bilan mensuel de janvier 2013, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 3,88% à 8.996,43 points, tandis que le baromètre des Blue Chips enregistre une baisse de 3,74% à 7.329,32 points. La valorisation globale du mois s’est, par ailleurs, fixée à près de 3,15 milliards de dirhams. Aussi, janvier a enregistré 10.408 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 9.824.551 pour une capitalisation de plus de 429,38 milliards de dirhams.
Au titre des plus fortes hausses mensuelles, SNEP vient en tête du tableau, en s’adjugeant une importante hausse de 23,62%, soit un volume de près de 2,12 millions de dirhams. Juste derrière ces performances, se place l’indice Diac Salaf qui se hisse de 23,48%, enregistrant un volume de 221.345,20 dirhams. En troisième position, se place Fertima qui se bonifie de 14,45%, soit un volume de 43.853,60 dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses mensuelles, c’est Sonasid qui vient en tête, ramenant sa variation vers une baisse de 31,31% avec un volume de plus de 40,84 millions de dirhams. Talonnée par Stroc Industrie qui recule de 23,31%, enregistrant un volume de 497.037,07 dirhams. Aussi, la valeur Atlanta s’affaisse de 19,87%, ramenant son volume à 500.305,44 dirhams. En matière des plus fortes capitalisations à la fin du mois, la valeur Itissalat Al-Maghrib reste largement en tête avec plus de 92,74 milliards de dirhams, soit 21,74% des parts du marché, suivie d’Attijariwafa bank qui s’adjuge, pour sa part, plus de 62,58 milliards de dirhams avec 14,58% du marché. Ensuite vient BCP qui arrache 7,54% des parts avec une capitalisation de plus de 32,39 milliards de dirhams et BMCE Bank qui enregistre plus de 26,92 milliards de dirhams, soit 6,27% du marché. Ces valeurs sont suivies respectivement de Lafarge Ciments, Douja Promotion Addoha, Centrale Laitiere, Managem, CGI et Wafa Assurance qui, en dernière position des dix plus fortes capitalisations à la fin de janvier, s’arrache 2,65% des parts du marché et enregistre une capitalisation de plus de 11,37 milliards de dirhams.
A noter que le mois de février courant est porteur de beaucoup d’espoirs pour la place casablancaise. En effet, face au manque de liquidité du marché, principal handicap de la place financière casablancaise, cette dernière a adopté plusieurs mesures techniques en vue de relancer le marché et de permettre plus de flexibilité aux investisseurs dans leurs transactions. Ce sont donc cinq mesures et une grande nouveauté qui vont être mises en place, respectivement à compter du 4 février 2013 et du 4 mars 2013.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *