Bourse de Casablanca : les deux baromètres dans le rouge

Bourse de Casablanca : les deux baromètres dans le rouge

Toujours sous le signe de la baisse, la bourse casablancaise clôture cette dernière session de la semaine du 30 novembre au 4 décembre sur une note négative. En effet, cette dernière séance a clôturé sur une baisse de 1,21% pour le Masi à 9.997,56 points et de même de 1,25% pour le baromètre des valeurs les plus liquides à 8.088,07 points. En matière de contre-performances annuelles, les deux indices affichent à l’issue de cette dernière séance de la semaine des pertes de 8,98% pour le Masi et de 10,74% pour le Madex. La valorisation globale s’est, par ailleurs, fixée à près de 490,6 milliards de dirhams. Sur toute la semaine du 23 au 27 novembre, les indices Masi et Madex ont enregistré une baisse respective de 2,94 et de 3,06%. Aussi, la semaine a enregistré 5.151 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 2.870.444 pour un volume global de plus de 2,154 milliards de dirhams. La volumétrie de cette dernière séance se fixe, pour sa part, timidement, à 219,6 millions de dirhams, brassée entièrement sur le Marché de Détails. Ce dernier a été fortement marqué par les valeurs Addoha, Maroc Telecom et Alliances qui se sont taillées la part du lion du négoce quotidien, avec près de la moitié du négoce global et des volumes respectifs de 53,7 millions de dirhams, de 28,6 millions de dirhams et de 23,1 millions de dirhams. Au titre des plus fortes hausses, Auto Nejma vient en tête de classement, en s’adjugeant une hausse de 5,66% soit 1.549 dirhams. Un résultat traitant, de facto, à 17,8x et à 16,5x ses résultats prévisionnels 2009E et 2010P et offrant un Dividend Yield estimé à 3,1% en 2009. Juste derrière ces performances largement en tête, se place Atlanta qui se hisse d’un moyen de 4,49% à 93 dirhams, pour un volume de 15.003 titres échangés et des pertes cumulées depuis le début de l’année à 18,8%. Et puis en troisième position, se place Papelera de Tetuan qui se bonifie de 4,01% à 132,2 dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses, c’est Addoha qui vient en tête, se délestant du maximum autorisé à 89,4 dirhams, ramenant sa contre-performance 2009 à une baisse de 12,2%. Talonnée de près par Lesieur Cristal qui recule de 5,97% à 1.071 dirhams. Aussi, la filiale Huiles et Corps Gras du Groupe ONA présente, à ce niveau de valorisation, des ratios boursiers de PER 2009E et 2010P de 18,1x et de 15,5x et un rendement de dividende estimé à 5,5% en 2009. Enfin, Distrisoft  s’affaisse de 4,93% à 521 dirhams, ramenant ses gains 2009 vers la hausse à 25,6%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *