Bourse de Casablanca : Les investisseurs étrangers détiennent 192 MMDH en actions des sociétés cotées

Bourse de Casablanca : Les investisseurs étrangers  détiennent 192 MMDH en  actions des sociétés cotées

A fin 2016, les investisseurs étrangers détiennent 192 milliards de dirhams (MMDH) en actions des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca (BVC), sur une capitalisation totale de 583 MMDH, soit un taux de détention de 32,97%, selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).


Cette proportion est en légère diminution par rapport à 2015 (34,38%) mais reste supérieure au niveau observé une année auparavant (32,54%), souligne l’AMMC dans son «Rapport sur l’investissement étranger en instruments financiers au titre de l’année 2016», récemment mis en ligne.
En montants investis, les capitaux étrangers ont grimpé de 23%, passant de 155,86 MMDH en 2015 à 192,36 MMDH en 2016. Cette progression est expliquée à hauteur de 78%, d’après le régulateur du marché des capitaux, par la hausse des cours des actions cotées.
Au 31 décembre 2016, parmi les 75 sociétés cotées à la BVC, 50 étaient détenues par les investisseurs étrangers pour moins de 25% de leur capitalisation boursière (dont 47 pour moins de 10%), soit trois de plus par rapport à 2015. De même, le nombre des sociétés détenues à plus de 75% s’est élevé à neuf en 2016 au lieu de sept en 2015, indique la même source.
Pour les autres plages de détention, 11 sociétés étaient détenues pour une part comprise entre 25 et 50% en 2015; elles sont au nombre de neuf en 2016 et 10 sociétés étaient détenues pour une part comprise entre 50 et 75%; elles sont au nombre de sept en 2016, a-t-elle ajouté.
Dans l’ensemble, les participations des investisseurs étrangers demeurent concentrées. En effet, presque les deux tiers des entreprises cotées affichent un taux moyen de détention inférieur à 6%.
L’essentiel de l’investissement étranger en actions cotées est réalisé sous forme de participations stratégiques. La part de celles-ci dans le montant global de l’investissement étranger est restée quasi identique, à hauteur de 91,60%. Le rapport fait également ressortir que la part flottante des capitaux étrangers investis à la BVC s’établit à 2,77% de la capitalisation boursière totale et 12,13% de la capitalisation flottante.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *