Bourse de Casablanca: Marsa Maroc désormais cotée

Bourse de Casablanca: Marsa Maroc désormais cotée

L’introduction de Marsa Maroc  en Bourse permettra de consolider davantage la position commerciale de l’entreprise et contribuera à l’amélioration de son offre de services et de qualité.

Mardi 19 juillet 2016. La cloche de la Bourse de Casablanca a retenti annonçant une nouvelle cotation. Et pas des moindres ! Marsa Maroc fait son entrée à la place casablancaise.

Une introduction qui couronne tout un processus de privatisation auquel l’entreprise publique a été prédestinée, et ce depuis sa création à l’issue de la réforme portuaire initiée en 2005. Acteur majeur de l’économie marocaine, Marsa Maroc vient ainsi booster le marché boursier et consolider sa compétitivité, notamment au niveau international. «L’introduction en Bourse de Marsa Maroc marque une étape majeure dans le cadre de l’évolution du secteur portuaire en général et de cette société en particulier.

L’introduction en Bourse permettra de consolider davantage la position commerciale de l’entreprise et contribuera à l’amélioration de son offre de services et de qualité», souligne Mohamed Boussaid, lors de la cérémonie de la première cotation de Marsa Maroc. Le ministre de l’économie et des finances a, par ailleurs, précisé que ce projet devra confirmer la vocation régionale de la Bourse de Casablanca et  renforcer son attractivité pour les investisseurs internationaux. Selon M. Boussaid, cette introduction «permettra la mise en place du schéma cible d’organisation du marché boursier qui prévoit la transformation de la Bourse de Casablanca en une société holding qui couvre la gestion du marché au comptant et à terme et de la Chambre de compensation».

Au-delà de l’aspect financier que peut revêtir cette opération, l’introduction en Bourse de Marsa Maroc vient également marquer une importante étape du partenariat public-privé au Maroc. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Aziz Rabbah non seulement sous sa casquette de ministre d’équipement, du transport et de la logistique mais également en tant que président du Conseil de surveillance de Marsa Maroc. M. Rabbah a indiqué dans son intervention que «Marsa Maroc a atteint la maturité nécessaire pour rayonner à l’international, d’où la nécessité d’associer de nouveaux actionnaires à son capital». Des partenaires qui pourront l’accompagner dans sa conquête de nouveaux marchés et accroître sa notoriété auprès des investisseurs institutionnels et grand public. L’Afrique est une perspective prometteuse pour l’entreprise qui vient d’ouvrir son capital en cédant 40% des parts de l’État. L’introduction en Bourse coïncide par ailleurs avec le 10ème anniversaire de Marsa Maroc. Une célébration qui se fait aujourd’hui sous le signe du renforcement de gouvernance. «Notre introduction s’inscrit dans la suite normale de la réforme portuaire. Marsa Maroc a été privatisable de naissance. Au bout de 10 ans nous avons réussi à le faire, franchissant la dernière étape de la réforme portuaire, et ce dans de bonnes conditions», explique Mohammed Abdeljalil, président du directoire de Marsa Maroc.

L’entreprise a, en effet, franchi un cap important durant la première décennie. Une étape durant laquelle Marsa Maroc a consolidé sa situation financière ainsi que son positionnement de leader.
Une orientation qui sera pleinement préservée au titre des 10 prochaines années, notamment avec la présence d’institutionnels dans le tour de table de Marsa Maroc qui, selon les responsables, permettra à la société cotée de gagner en efficacité et accéder à de nouveaux moyens de financement.

Ouverture de capital : Une opération réussie
L’ouverture de capital a connu une forte adhésion des souscripteurs. Selon le ministre de l’économie et des finances, le taux de souscription a été 6 fois supérieur, ce qui constitue une réelle performance. Au total, 18.837 souscripteurs ont participé à l’opération qui s’est effectuée à travers une offre à prix ferme.

L’opération a, en effet, porté sur la cession de 29.358.240 actions au prix de 65 dirhams. Le montant global de l’opération s’est ainsi établi à plus de 1,92 milliard de dirhams. S’agissant des résultats techniques globaux, l’analyse démontre que 18.343 personnes de 23 nationalités et de 12 régions ont pris part aux souscriptions. Le taux de satisfaction et de la demande a atteint 15,79%.

De par cette introduction en Bourse, la place casablancaise compte à ce jour 76 sociétés cotées. Marsa Maroc est ainsi la 3ème société cotée dans le secteur de transport. A travers cette introduction en Bourse, la société renforce sa proximité avec les salariés en les associant au développement de leur entreprise et en partageant avec eux les fruits de la performance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *