Bourse de Casablanca : résultats en hausse

Durant l’année 2005, la Bourse de Casablanca a réalisé des résultats positifs. Pour la troisième année consécutive et selon le président du directoire, Amine Benabdesslem, tous les indicateurs sont au vert. Avec un montant de 79, 9 millions de dirhams, le chiffre d’affaires de la Bourse de Casablanca a progressé de 11,3% par rapport à l’exercice précédent. «De facto, le résultat d’exploitation a bondi à 29,3 millions de dirhams, en progression de 15% par rapport au dernier exercice», souligne-t-il dans un article introductif au rapport annuel de la Bourse de Casablanca pour 2005 ; année qui a été marquée par la reprise volontariste des introductions. Il s’agit de celles des sociétés Sothema, Dari Couspate, et Lydec.
Ces introductions ont eu un impact positif sur les principaux indicateurs de la Bourse de Casablanca. La capitalisation boursière a atteint un niveau record en passant de 206 milliards DH en 2004 à 252,3 milliards DH à fin 2005, soit une hausse de 22%.
Parallèlement, la Bourse de Casablanca a poursuivi sa restructuration avec le recrutement de nouvelles compétences et la refonte de l’organigramme. Cet organigramme, qui date du 1er juillet 2006, est marqué par une nouvelle répartition des tâches entre les directions.
Le directoire en regroupe à présent cinq : la direction des marchés, la direction des systèmes d’information, la direction du développement, la direction financière et enfin la direction de la stratégie.
L’année 2005 a également enregistré trois importantes opérations d’augmentation de capital. Afriquia Gaz a en effet augmenté son capital par souscription en numéraire portant sur 2.406.250 actions, au prix unitaire de 430 dirhams. Sothema a, elle aussi, augmenté son capital par incorporation de réserves et attribution de 200.00 actions gratuites à raison d’une action nouvelle pour cinq actions anciennes.
Enfin, la société Papelera de Tetuan a conjointement augmenté son capital en numéraire par offre publique de vente et par l’émission de 1120 000 nouvelles actions au prix unitaire de 100DH.
Le rapport annuel de la Bourse de Casablanca a attesté la bonne tenue de la croissance économique. Ce  résultat positif aurait été obtenu grâce aux bonnes performances des secteurs non agricoles tels que les mines, les bâtiments et travaux publics, les télécommunications et le tourisme.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *