Bourse de Casablanca : un premier trimestre 2010 positif mais très mitigé

Le premier trimestre 2010 a été marqué par un retour au positif pour les principaux indices de la place. En effet, ce trimestre, du 4 janvier au 31 mars, s’est déroulé sous le signe d’une grande hésitation avec une clôture en beauté. En matière de résultats trimestriels, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 9,34% à 11.418,77 points, tandis que le baromètre des Blue Chips enregistre une hausse de 9,80% à 9.294,04 points. La valorisation globale du trimestre s’est, par ailleurs, fixée à près de 41,94 milliards de dirhams. Aussi, ces trois mois ont enregistré 73.959 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 56.214.485 pour une capitalisation de plus de 560,53 milliards de dirhams. Au titre des plus fortes hausses trimestrielles, Minière Touissit vient en tête du tableau, en s’adjugeant une importante hausse de 56,08%, soit un volume de près de 453,36 millions de dirhams. Loin derrière ces performances, se place l’indice Microdata qui se hisse de 38% enregistrant un volume de 38,31 millions de dirhams. En troisième position, se place Realis.Mecaniques qui se bonifie de 35,77% soit un volume de près de 3,5 millions de dirhams. Plus timides, les valeurs Maroc Leasing et Maghreb Oxygene se placent respectivement en quatrième et cinquième position s’adjugeant 33,33 et 33%, soit des volumes respectifs de près 202,05 millions de dirhams et de 1,2 million de dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses trimestrielles, c’est Med Paper qui vient en tête, ramenant sa variation vers une baisse de 33,59% avec un volume de plus de 35,6 millions de dirhams. Talonnée par Acred qui recule de 14,49% enregistrant un volume de 233.722 dirhams. Aussi, la valeur Risma s’affaisse de 13,43% ramenant son volume à plus de 7,9 millions de dirhams. En matière des plus fortes capitalisations à la fin du trimestre, la valeur Itissalat Al-Maghrib vient largement en tête avec plus de 139,7 milliards de dirhams soit 24,94% des parts du marché, suivie d’Attijariwafa bank qui s’adjuge, pour sa part, plus de 55,77 milliards de dirhams avec 9,95% du marché. Ensuite vient BMCE Bank qui arrache 7,11% des parts avec une capitalisation de plus de 39,84 milliards de dirhams et CGI qui enregistre plus de 35,87 milliards de dirhams soit 6,40% du marché. Ces valeurs sont suivies respectivement par Douja Prom Addoha, Lafarge Ciments, ONA, SNI, BCP et Ciments du Maroc qui, en dernière position des dix plus fortes capitalisations à la fin du trimestre, s’arrache 2,24% des parts du marché et enregistre une capitalisation de plus de 12,58 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *