Bourse de Casablanca : Une évolution mitigée au 1er semestre 2011

Le 1er semestre de l’année a été marqué par une grande hésitation des indicateurs et une tendance baissière prononcée. En effet, ce 1er semestre 2011 a apporté son lot de rouge sur la place casablancaise. En matière de résultats semestriels, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 9,04% à 11.510,93 points, tandis que le baromètre des Blue Chips enregistre, pour sa part, une baisse de 8,99% à 9.406,18 points.
La valorisation globale du semestre s’est, par ailleurs, fixée à près de 62,17 milliards de dirhams. Aussi, la première moitié de 2011 a enregistré 114.727 transactions et le nombre des titres échangés a atteint 158.743.208 pour une capitalisation de plus de 525,57 milliards de dirhams. Au titre des plus fortes hausses semestrielles, SMI vient en tête du tableau, en s’adjugeant une importante hausse de 50,53%, soit un volume de près de 240,73 millions de dirhams. Juste derrière ces performances largement en tête, se place l’indice Managem qui se hisse de 32,01% enregistrant un volume de près de 794,72 millions de dirhams. En troisième position, se place Microdata qui se bonifie de 23,15%, soit un volume de près de 19,27 millions de dirhams. Plus timides, les valeurs Sothema et Unimer se placent respectivement en quatrième et cinquième position s’adjugeant 12,83 et 11,76%, soit des volumes respectifs de plus de 51,89 millions de dirhams et de près de 287,48 millions de dirhams. Sur le podium des plus fortes baisses mensuelles, c’est Diac Salaf qui vient en tête, ramenant sa variation vers une baisse de 49,79% avec un volume de près de 4,81 millions de dirhams. Talonnée par Oulmes qui recule de 42,41% enregistrant un volume de près de 60,43 millions de dirhams. Aussi, la valeur Ennakl s’affaisse de 41,88% ramenant son volume à près de 74,64 millions de dirhams. En matière des plus fortes capitalisations à la fin du semestre, la valeur Itissalat Al-Maghrib reste largement en tête avec plus de 126,58 milliards de dirhams, soit 24,09% des parts du marché, suivie d’Attijariwafa bank qui s’adjuge, pour sa part, plus de 69,09 milliards de dirhams avec 13,15% du marché. Ensuite vient BMCE Bank qui arrache 6,54% des parts avec une capitalisation de plus de 34,39 milliards de dirhams et Douja Prom Addoha qui enregistre plus de 30,87 milliards de dirhams, soit 5,87% du marché. Ces valeurs sont suivies respectivement par Lafarge Ciments, BCP, CGI, Ciments du Maroc, Centrale Laitiere et BMCI qui, en dernière position des dix plus fortes capitalisations à la fin du semestre, s’arrache 2,30% des parts du marché et enregistre une capitalisation de plus de 12,08 milliards de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *