Bourse : le MASI perd 3,55% sur la semaine

Bourse : le MASI perd 3,55% sur la semaine

L’indice vedette de la place financière marocaine MASI a perdu 3,55% sur la semaine écoulée pour s’afficher à 6.986,85. L’indice MADEX, qui regroupe les titres des grandes capitalisations les plus liquides, s’inscrit dans la même tendance, perdant 3,17% à 5.580,81. Les deux indices affichent respectivement une performance de 26,14 et 28,03% depuis le début de l’année. La capitalisation a gagné sur la même période 63,41 milliards de dirhams et culmine à 315,71 milliards, soit une hausse de 25%.
Le volume traité durant les cinq séances de la semaine reste toujours très nourri. Le nombre de titres échangés a frôlé les 3 millions, ce qui a généré un volume de 2,8 milliards de dirhams, dont 85% sur le marché central (2,36 milliards). Le marché des blocs a, pour sa part, drainé un volume de 36,5 millions de dirhams durant la semaine, dont 18,2 millions sur les titres de la société de crédit à la consommation Sofac. Cinq transactions d’un total de 32.000 titres ont été enregistrées sur le marché des blocs le 17 février au prix de 570 dirhams. Le titre le plus liquide reste celui de la plus grande capitalisation de la place, à savoir Maroc Telecom. Il a généré un volume de 413,4 millions de dirhams, suivi de loin par Attijariwafa Bank (235,4 millions), BMCE Bank (228,4 millions), et par le raffineur Samir (225,8 millions).
Par secteur, la société Le Carton a affiché le plus fort gain sur la semaine avec une performance de 19,05% à 66,88 dirhams. Elle est suivie par le producteur d’engrais SCE qui affiche un gain de 7,81% à 345 dirhams. Sur les 55 sociétés de la cote, neuf ont enregistré un gain sur la semaine, quatre sont restées inchangées, et 38 ont perdu de leur valeur.
Du côté des titres qui ont cédé du terrain, Ciments du Maroc a lâché 10,22% sur la semaine, Crédit du Maroc 10,26%, Brasseries du Maroc 10,65%, et Maghrebail 11,67%. Le titre qui a enregistré la plus forte contre-performance est la banque CIH (-14,4% à 322,45 dirhams).
Pour ce qui est des annonces, on notera une opération de reclassement de titres sur le raffineur national Samir. La maison-mère Corral Petroleum Holdings AB a transféré le 13 février à sa filiale dédiée établie au Maroc, Corral Morocco Gas & Oil AB, toutes les actions en sa possession, à savoir un peu plus de 8 millions de titres. Cette participation, qui représente 67,27% du capital de Samir, s’est effectuée au cours unitaire de 460,47 dirhams. L’action à clôturé la semaine en baisse de 1,65% à 960 dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *