Bourse : les blues ships se reprennent

Bourse : les blues ships se reprennent

Fin de semaine sous le signe de l’accalmie à la Bourse de Casablanca. Les cinq séances, allant du 14 au 18 mai, ont en quelque sorte servi à exorciser (lundi excepté), les petits porteurs contre les gains subis une semaine auparavant.  Les deux indices phares de la place, le  MASI et le MADEX repassent au-dessus de la barre des 22 points de performances annuelles, clôturant la séance de vendredi en légère appréciation de, respectivement, 0,76 et 0,84 point.
La semaine a été finalement très animée avec un volume hebdomadaire de transactions de 7,3 milliards de dirhams qui ont tous transité par le marché central. Dans la course à la reprise des positions perdues qui a caractérisé notamment les dernières séances de la semaine, les blues ships s’en sont bien tirées.
Cas de l’ONA qui a clôturé à 1619 le vendredi, en progression de 7,86% sur la semaine. L’action du  holding marocain a généré un volume de transaction de l’ordre de 493 millions de dirhams. Nettement mieux que l’ensemble des transactions drainées par le  titre de la Samir (82 millions de dirhams), lequel dans l’attente de l’annonce des résultats trimestriels mercredi, s’est bonifié de 9, 64% à 910 dirhams.
Quant à la valeur Sonasid, objet de toutes les études, et au centre de projections contraires, elle a gagné 6,5 points repassant au-dessus du niveau historique de 3000 dirhams à la faveur d’un volume d’échanges de 164 millions de dirhams. Chez les bancaires, la règle des sauts hebdomadaires de 5 points a été suivie par l’action BMCI en hausse de 5,98 % à 1.240 dirhams. Les grosses capitalisations du secteur bancaire ont consolidé. Cas de la BCP et d’Attijariwafa bank, toutes deux en progression hebdomadaire en-dessous des deux points, à respectivement 2 530 et 2 790 dirhams. La valeur BMCE, théâtre des prises de bénéfices depuis une semaine, a cédé 2,32 points terminant la semaine à 2 740 dirhams.
Pour sa part, le titre IAM abandonne 3,26 points  à 133,5 dirhams. La journée d’aujourd’hui est décisive au regard des analystes qui misent sur la poursuite de la consolidation et d’une certaine rationalité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *