Bourse : Les grands rachats d’actions du mois de mai

La BMCE a été en tête du peloton des sociétés ayant racheté leurs propres actions.  Selon la déclaration du CDVM relative au mois de mai 2007, cette banque détient la première place du podium avec 554.738 actions achetées au mois de mai, suivie, en deuxième place, de Sothema avec 3.262 actions achetées. Par contre, d’autres sociétés n’ont pas eu recours au rachat. C’est le cas de la BMCI, Auto Hall et Crédit du Maroc. En fait, si on prend chaque société à part, il faut signaler que le programme de rachat par la BMCE de ses actions, et qui a débuté le 28 mai dernier, viendra à échéance le 28 novembre 2008. Cette banque est autorisée à hauteur de 1.500.000 actions à l’achat (autrement dit 9,45%). Le document fait part aussi du nombre total d’actions cédées au mois de mai, et qui s’élèvent au nombre de 2.341. Il en découle que la BMCE, à la fin du mois de mai, détenait 655.748 actions. La Sothema, quant à elle, régularise le marché sur la base d’un programme démarré le 2 avril 2007, et dont le deadline est fixé au 30 septembre prochain. La société a un plafond de 24.000 actions autorisées à l’achat. À signaler que cette entreprise, qui détenait 11.635 actions au début du mois de mai, a bouclé le cinquième mois de l’année avec 14.897 actions en sa possession.
De plus, la Société chérifienne d’engrais et de produits chimiques (SCE) a, à son actif, 2.173 actions achetées en mai, ce qui complète ses 11.753 actions détenues à l’issue du mois de mai. Un autre géant, cette fois, le groupe Unimer qui, par voie indirecte de détention des actions, a pu acheter 265 actions, pour cumuler 11.397 actions à la fin du mois de mai.
Crédit du Maroc, de son côté, n’ayant procédé à aucun rachat, boucle le mois de mai avec 2.507 actions. Il est à noter que le Crédit du Maroc a déclaré au CDVM, le 20 juin, que sa filiale Crédit du Maroc Capital avait acquis 5 actions au mois d’octobre 2005, et que cette acquisition n’a pas fait l’objet de déclaration, de la part de la banque, dans le cadre de son programme de rachat clos le 9 novembre 2006.
Pou rappel, le conseil déontologique veille périodiquement à communiquer autour des transactions effectuées par les sociétés ayant fait approuver par leurs assemblées générales un programme de rachat de leurs propres actions, en vue de régulariser le marché. Ces opérations effectuées soit directement par les assemblées desdites sociétés soit au travers de filiales ou de sociétés contrôlées, sur le marché central ou sur le marché de blocs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *