Bourse : l’immobilier et la chimie en tête

Bourse : l’immobilier et la chimie en tête

L’analyse des indices sectoriels de la Bourse de Casablanca pour le mois de novembre laisse apparaître des performances contrastées.  Selon l’étude menée par BMCE capital, l’immobilier a toujours le vent en poupe puisqu’il a progressé de 71, 7% à 41 316,63 points. Il est suivi par la filière chimie représentée par les peintures Colorado. Ces dernières ont enregistré une hausse de 29,3% à 41 316,63 points.  Loin derrière, on trouve les sociétés Portefeuille et Holding qui ont augmenté  de 8,7% à 6 718,38 points.  En revanche, l’indicateur de l’industrie de l’emballage et de la sylviculture a accusé une baisse de 16,9 % à 196,09 points. Ces secteurs ont ainsi affiché de nouveaux seuils de performance. Ils se sont hissés de 7,5 % à 9 122,34 points pour l’indicateur de toutes les valeurs cotées en Bourse (MASI) et de 8,08 % à 7 445,33 points pour le Moroccan Most Actives Shares Index (MADEX). De ce fait, les gains de ces deux secteurs yaer-to-year se sont respectivement établis à +64,69 % pour le MASI et à +70,81 % pour le MADEX. Les logiciels et les services informatiques se sont, pour leur part, détériorés de 11,9 % à 704,96 points.  Le baromètre de l’industrie a ainsi régressé de 9,0% à 1 254,39 points Pour le secteur de l’immobilier, la meilleure performance mensuelle était enregistrée par Addoha qui s’est adjugée d’une appréciation de 72% à 2 798 DH pour le titre. En tête des sociétés financières, le CIH a progressé de 52,3% à 654 DH. La filiale bancaire de la CDG est ainsi suivie par Colorado. Les actions de celle-ci se sont bonifiées de 49,2% à 1 019 DH. Pour sa part, Zellija, qui s’est capitalisée suite à l’introduction en Bourse de sa filiale Fénié Brossette, s’est hissée de 39,9% à 729 DH. Inversement, Papelera de Tétouan a régressé de 16,9% à 143 DH. Berliet Maroc et les Brasseries du Maroc ont suivi la même tendance en accusant une baisse respectivement de 15,8% à 240 DH et de 13,9% à 1 601.
Il est à signaler que durant le mois de novembre, le ministère des Finances a annoncé officiellement la privatisation de Drapor. L’Office national d’exploitation des ports (ODEP), devenu SODEP (Société d’Exploitation des Ports), a mis ainsi en vente 100 % du capital de sa filiale spécialisée dans le dragage des ports (Drapor).Cette opération porte sur un prix minimum de 280 DH pour les 830 500 titres émis pour composer le capital de Drapor.

Opération accordéon pour Le Carton

La société Le Carton, et conformément aux résolutions qui ont concerné l’opération Accordéon, a diminué, dans un premier temps,  son capital social le 7 octobre 2006 de 15 999 900 DH à 761 900 DH. C’est ainsi que son capital était réduit en se divisant par 21). Puis, dans un deuxième temps, elle a pu passer son capital de 761 900 DH à 25 142 700 DH, soit une augmentation de 24 380 800 DH. Ainsi, une action après réduction du capital avec droit attaché est égale à 1 action + 1 droit de souscription, et un droit de souscription permet de souscrire jusqu’à 32 actions nouvelles.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *