Bourse : Repli du chiffre d’affaires de 23 sociétés à fin juin

Bourse : Repli du chiffre d’affaires de 23 sociétés à fin juin

Sur les 74 sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, 23 sociétés ont vu leur chiffre d’affaires régresser au premier semestre 2011 par rapport à la même période de l’année précédente. Selon la toute dernière newsletter du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM), le secteur des télécoms, qui ne compte qu’une seule société cotée à savoir Maroc Telecom, a affiché un résultat net de plus de 4 milliards DH, soit une baisse de 10%. C’est la première fois depuis son introduction en Bourse que l’opérateur connaît un repli de ses réalisations, apprend-t-on de la même source. Les cimenteries cotées ne sont pas en reste. Elles n’ont pas réalisé la croissance habituelle, impactée d’une part par le surenchérissement des intrants et d’autre part par l’entrée sur le marché d’un nouvel opérateur, explique le CDVM. Ainsi, leur chiffre d’affaires et leurs résultats net enregistrent une baisse respective de 1% et 6% pour s’établir à 6,6 milliards DH et 1,8 milliards DH. Par ailleurs, le secteur du transport a enregistré une baisse de plus de 10% de son chiffre d’affaires et par conséquent le résultat net du secteur régresse de plus de 19% pour s’établir à plus de 2 millions DH. Dans le même registre de la baisse, «le secteur informatique a connu une chute importante du chiffre d’affaires et du résultat net respectivement de 9% et 33% pour clôturer le premier semestre avec 1,17 milliard DH et 58 millions DH. Le secteur Agroalimentaire ayant longtemps tiré les bénéfices de la cote vers le haut, a subi durant ce semestre, la hausse des matières premières au niveau international combinée à une demande domestique moins dynamique», relève-t-on dans ce document. En effet, le chiffre d’affaires semestriel a marqué une légère hausse de 3% pour atteindre 10,17 milliards DH avec un résultat net de près de 818 millions DH. Concernant le secteur immobilier et hôtelier, bien que le chiffre d’affaires ait connu une légère progression, le résultat net du secteur connaît une baisse de plus de 17%. En revanche, les mines ont affiché une croissance manifeste de l’activité en enregistrant une évolution de plus de 42% et le résultat sectoriel a progressé de plus de 158%. Le secteur bancaire, de son côté enregistre la meilleure rentabilité de la cote, principalement tiré par les réalisations d’Attijariwafa bank, suivie de la BCP. Ainsi, leur chiffre d’affaires enregistre une hausse de plus de 29% et un revenu net qui dépasse les 15% ajoute le CDVM.

  Hakim Bahechar
Journaliste stagiaire

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *