Bourse : tendance trimestrielle à la hausse

Bourse : tendance trimestrielle à la hausse

La Bourse renforce sa tendance haussière à l’issue du troisième trimestre de l’année, comme en attestent les évolutions notables de ses deux principaux indicateurs. Ainsi, sur l’ensemble de la période considérée, le baromètre de toutes les valeurs cotées et le Moroccan Most Active Shares Index auront respectivement amélioré leurs gains de 12,49% à 8 069,89 points et de 12,80 % à 6 543,87 points. Les performances year-to-date des deux indices de la Place en ressortent, de facto, améliorées à +45,69% pour le MASI et à +50,13% pour le MADEX.
Selon le trimestriel boursier de BMCE Capital, la valorisation globale de la Place casablancaise s’est ainsi élargie à 373 milliards DH, en appréciation de 14,70 % comparativement au niveau relevé en date du 30 juin 2006.
Le marché boursier marocain a ainsi globalement évolué de manière favorable au cours de ce troisième trimestre, avec le secteur immobilier comme nouvelle locomotive de la cote. Le troisième trimestre de l’année a, en effet, été marqué par la bonne tenue de la grande majorité des indices sectoriels, et plus particulièrement de celui de l’immobilier, dopé par les transactions sur Addoha.
En effet, ce dernier est passé de 8707,70 points au 30 juin dernier à 18 059,73 points au 29 septembre 2006. A plus faible ampleur et à l’image des gains réalisés par Itissalat Al Maghrib, l’indice des télécommunications a enregistré, quant à lui, une progression de 15,3% à 1 975,92 points.
A contrario, d’autres secteurs ont battu en retraite au cours de ce trimestre. En bas du tableau, les Loisirs & Hôtels et l’Emballage ont dégringolé de plus de 30 %, suite notamment aux contre-performances trimestrielles de Risma (-2%) et de Le Carton (-16,95%). Idem pour l’indice des équipements électroniques et électriques qui s’est affaissé de 15 % ainsi que pour celui de la filière minière qui a baissé de 7,3%.
Côté valeurs, c’est toujours Addoha qui tient la tête du peloton en s’adjugent la meilleure performance trimestrielle, se hissant de 108,55% à 1 220 DH. A l’inverse, Oulmes accuse la plus forte baisse de ce trimestre, s’effritant de 64,94 % à 631 DH.
Ce troisième trimestre a par ailleurs été marqué par un flux transactionnel particulièrement dynamique. Drainé pour près de 43% pendant le mois de septembre (9,8 milliards DH), le volume d’affaires trimestriel a totalisé 22,9 milliards DH, correspondant à une moyenne mensuelle de 7,6 milliards DH. Accumulant 97,8% du flux global, le Marché de Détails a été particulièrement dynamisé par les transactions sur Addoha et Itissalat Al Maghrib, lesquelles ont généré respectivement 37,6% et 24,3% du négoce avec 8,4 et 5,4 milliards DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *