Bourse : un semestre très faste

En Bourse, le premier semestre 2006 a connu quatre nouvelles introductions. Risma, Mediaco Maroc, Addoha et Cartier Essaada. Ces six premiers mois de l’année ont été également marqués par le bon comportement des deux principaux baromètres de la Bourse des valeurs de Casablanca. C’est ce qui ressort de l’analyse semestrielle de BMCE Bourse qui relève également une évolution en trois phases. «Dans une première étape, et traduisant un climat de confiance de la communauté boursière combinée au vraisemblable positionnement des institutionnels étrangers à la BVC , l’indice de référence de la place atteint un sommet de 8543,17 points le 9 mai dernier, soit un gain cumulé de 54,2%», précise-t-on dans cette analyse. Du 9 mai au 14 juin, la deuxième phase a enregistré une chute de 23% à 6563,27 points du Masi. Après ce repli, la Bourse renoue avec la croissance. «À partir du 14 juin, le marché boursier a entamé un nouveau trend ascendant, affichant un bénéfice de 7,4% pour le Moroccan All Shares Index», selon la même source. Et ce sont les valeurs-phares qui ont dominé le marché au cours de ce premier semestre. Ainsi, quatre valeurs polarisent 55,8% du chiffre d’affaires drainé sur le marché officiel. Il s’agit de Maroc Telecom (24%), BMCE Bank (12,6% ), ONA (10,8%) et Attijariwafa bank ( 8,5%). Par secteur, l’indice pétrole et gaz a connu une hausse de 52,87%. Même performance pour l’indice du bâtiment et matériaux avec 50,80%. Les analystes de BMCE Bourse ajoutent que les indices bancaires ont progressé de 41,45%, suivis des distributeurs qui gagnent 27,37%. «Les sociétés de portefeuilles et holding, les emballages et les assurances se renforcent pour leurs parts respectivement de 23,99, 23,71 et 21,15%». Et c’est le secteur minier qui arrive en dernière place avec 13,49%. Pour le portefeuille BMCE Capital Bourse, on parle de «comportement globalement favorable». Par ailleurs, deux réajustements ont été appliqués à ce portefeuille pour tirer profit de l’introduction en Bourse de Risma et pour limiter l’impact de la baisse du marché observée au cours des deux derniers mois.

 Quatre grandes
 introductions


Les principales introductions en Bourse au cours du premier semestre 2006 :
•  Risma : la valeur du fonds d’investissement du Groupe Accor clôture le semestre sur une appréciation de près de 46% à MAD 350.
•  Mediaco Maroc : il a ouvert son capital au grand public par l’émission de 35 000 nouvelles actions cédées au prix unitaire de MAD 395.
•  Groupe Addoha : il a fait appel à l’épargne public à travers la cession de 4725 000 actions proposées au prix unitaire de MAD 585, permettant de lever un montant global de MAD 2,8 Mds
• Cartier Essaada : cette entreprise d’agroalimentaire s’est introduite en Bourse à travers une augmentation de capital portant sur l’émission de120 000 nouvelles actions au prix unitaire de MAD 185.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *