Bourses étrangères: Bilan consternant

L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,08% à 4.299,04 points, dans un volume de 3,88 milliards d’euros, dont 3,30 milliards sur l’indice. Sur la semaine, le CAC a perdu 3,51 %. En effet, la bourse de paris a clôturé la semaine sur une note étale, à l’instar des autres places européennes, marquant une pause après une semaine globalement noire, hanté par la suspicion sur les comptes des entreprises après la faillite du courtier américain . Toutefois, Axa a opéré un rebond technique de 2,75%, dans un volume de plus de six millions de pièces. Alors que Saint-gobain a perdu 3,08% à 163,70 euros à la suite d’une émission de 800 millions d’eus (obligations à option de conversion et-ou d’échange en actions nouvelles ou existantes) qui a été médiocrement accueillie.
Cependant,il faut signaler que le dépôt de bilan du développeur de jeux Video kalisto, coté sur le nouveau marché, n’a pas contribué à améliorer l’ambiance sur le marché, pas plus que la chute de 6,67% à 14 euros de xilam animation, sur le second marché, pour son premier jour de cotation.
Aux Etat unis le Nasdaq Composite, qui avait perdu 7,85 % depuis le début du mois, a repris 2,06% à 1.818,87. Sur la semaine, le DJ recule de 1,6%, le S&P-500 de 2,3% , ce qui porte leurs pertes respectives à 2,8%, 4,5% et depuis le début de l’année. De son côté le Wall Street et après cinq séances consécutives de baisse depuis sa réouverture après les attentats de septembre, la sérénité n’est pas encore au rendez-vous. Pour autant les retombées de l’affaire Enron ont continué de se faire sentir. Puisque le « syndrome Enron » provoque toujours la fuite des investisseurs chaque fois qu’une société fait état de rumeurs de difficultés de trésorerie ou de montages financiers suspects. Sur le marché des changes, le yen est resté sous pression alors que sa faiblesse ne paraît pas préoccuper les grands argentiers du G7 réunis à Ottawa. Le statu quo observé vendredi par la Banque du Japon dans sa politique monétaire pèse aussi sur la devise nippone, qui s’inscrivait en fin de journée à 134,62 pour un dollar après un plus bas en 39 mois de 135,15. Face à l’euro, le yen reculait à 117,48, au plus bas depuis le 25 janvier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *