Bourses européennes

Les marchés boursiers européens ont connu un repli en matinée du lundi, affectés par la chute des valeurs vedettes espagnoles ajoutée à celle de la technologie et des télécommunications. Les valeurs de l’assurance ont regagné toutefois un peu du terrain perdu la semaine dernière, alors que Rio Tinto continue de soutenir le secteur des produits de base.
De son côté, la bourse de Madrid se signale avec un recul de 1,40%, dans le sillage des valeurs vedettes exposées en Argentine. Ce pays qui a annoncé dimanche le flottement du peso.
La période de publication des résultats est moins animée et rares sont les économistes qui attendent une réduction des taux d’intérêt de la banque centrale européenne ou de la banque d’Angleterre jeudi.
« Le sentiment parmi les investisseurs est très hésitant. Les doutes sur les pratiques comptables des sociétés américaines exercent un effet sur l’ensemble du marché », commente Werkheim, de la société de gestion Eureffect. « si les entreprises manipulent leurs comptes comme certaines sont soupçonées de le faire, il sera difficile pour les gérants que sommes de déterminer si une valeur est bien valorisée ou pas », estime-t-il.
Les valeurs de la technologie et des télécommunications figurent parmi les plus fortes baisses, après le recul de 1,18% du Nasdaq vendredi, France Télécom , en baisse de 2,32%, poursuit sa chute après l’annonce que Moody’s Investors service a réduit sa notation des perspectives de la dette à long terme. Le repli de 1,86% de Deutsche Telekom s’ajoute aux difficultés du secteur et, à Londres, Cable & Wireless perd 4,27% sur des anticipations de nouveau « profit warning ».
Les pétrolières, qui avaient progressé vendredi, reculent également dans le sillage des cours du brut.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *