Brasseries du Maroc : Résultat net consolidé en hausse

Le groupe Brasseries du Maroc a enregistré pour l’année 2001 un résultat net consolidé en progression de plus de 11,3% à 207,4 millions de dirhams.
Parallèlement, le résultat d’exploitation a augmenté, quant à lui, de près de 4,6% à 290,1 millions de dirhams. Cette amélioration est due principalement à une bonne maîtrise des coûts et charges d’exploitation ainsi qu’à une amélioration croissante de la productivité. Le chiffre d’affaires global du groupe a atteint 2,55 milliards de dirhams en progression de 0,6% par rapport à l’année 2000.
Concernant la société des Brasseries du Maroc, le chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation se sont élevés respectivement à 1,05 milliard de dirhams et 178,1 millions de dirhams. Quant au résultat net, il a baissé de plus de 197 % à 101,5 millions de dirhams contre 302,1 millions de dirhams un an auparavant.
Il faut noter que pour la société Brasseries du Maroc, l’année 2001 a constitué le premier exercice plein après la séparation des deux activités bières et boissons gazeuses. Les chiffres de 2000 incluaient les résultats de l’activité des boissons gazeuses pour les sept premiers mois de l’année 2000, ainsi qu’une plus-value de cession de plus de 240 millions de dirhams générée par l’apport fait à la SCBG. Aussi la comparaison à l’année 2000 n’est pas significative.
Par ailleurs, un dividende de 50 dirhams sera distribué au titre de cette année 2002, contre 44 dirhams par action en 2000.
Pour l’année en cours, le management du groupe Brasseries du Maroc projette une amélioration significative de la marge opérationnelle et du résultat d’exploitation consolidé, grâce à une dynamique commerciale soutenue, et une évolution maîtrisée des charges et des coûts de productivité.

• B.Y. (avec andaloo manager)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *